17.05.2018, 13:57

Begnins: la transformation de la place de l'Ecu n'a pas fait l'unanimité

chargement
A Begnins, la place de l'Ecu sera transformée. La rénovation a été accepté par une courte majorité.

Travaux Mardi soir, le Conseil communal de Begnins a dit "oui" du bout des lèvres au financement d’un nouvel aménagement de la place de l'Ecu. Les débats ont malgré tout été nourris.

Début mai, la commune de Begnins mettait à l’enquête un projet ambitieux de rénovation de la place de l'Ecu. La démarche n’était pas nécessaire d’un point de vue légal, selon le municipal Eric Haldemann, qui admet avoir fait une bourde.

L’originalité de cette future réalisation réside principalement dans la nature de son revêtement, composé de dalles en béton dont les mosaïques permettent de différencier les zones dédiées aux bus et aux piétons. Pour démarrer ce chantier, il ne manquait plus que l’aval des conseillers pour libérer un crédit de CHF 630 000 nécessaire à sa réalisation.

A lire aussi : Begnins: nouveau visage pour la place de l'Ecu

Des débats passionnés

Lors de la séance du mardi 15 mai, ce qui ne devait être qu’une formalité a donné lieu de nombreux débats plus ou moins passionnés. «Je trouve déplacé de mettre autant d’argent pour la cosmétique d’une gare routière» a protesté Jean-Pierre Friedli, une fois de plus en désaccord avec la Municipalité.

 

Le gros des dépenses sera réservé aux fondations et aux nouvelles canalisations.»
Nicolas Fossati syndic de Begnins

 

«Seulement 15% de la totalité du coût seront dédiés à l’habillage, le gros des dépenses sera réservé aux fondations et aux nouvelles canalisations», a réfuté le syndic Antoine Nicolas, après avoir justifié le choix du béton au détriment du goudron moins résistant. Parmi les opposants au projet, Nicolas Fossati a aussi exprimé des réserves quant à l’efficacité de la future signalétique de la place.

Pour la rentrée scolaire d'août

Ces interventions auront probablement semé quelques doutes parmi l’assemblée au moment du vote, qui s’est déroulé à bulletin secret sur une demande de Jean-Pierre Friedli. Cependant, après un bref suspense au moment du comptage, le préavis a tout de même été accepté par une courte majorité de 57% des votants, abstentions comprises.

Suite à cette décision, les travaux débuteront deux semaines avant le début des vacances scolaires afin de garantir une place opérationnelle dès la rentrée 2018.

Géraldine Chytil


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Election complémentaireVich: Philippe Mundler crée la surprise et accède à l’exécutifVich: Philippe Mundler crée la surprise et accède à l’exécutif

Manifestation et coronavirusNyon: «On avait tellement envie et besoin de retrouver la vie d’avant!»Nyon: «On avait tellement envie et besoin de retrouver la vie d’avant!»

MusiqueMasterclass au Rosey à Rolle: «La beauté est dans la simplicité»Masterclass au Rosey à Rolle: «La beauté est dans la simplicité»

TribunalIncendie à La Métairie: son auteur reste en détentionIncendie à La Métairie: son auteur reste en détention

VoileLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interditesLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interdites

Top