15.07.2020, 18:00

Brigandage à Morges: «Ils ont fait preuve d’une brutalité outrancière»

Premium
chargement
Nicolas Sautebin et sa fille auraient souhaité que toute la lumière soit faite sur leur agression survenue en 2015.

Justice La procureure a requis respectivement sept, six et cinq ans de prison à l’encontre des agresseurs de Nicolas Sautebin et de sa fille, victimes d’un brigandage à Morges en 2015.

Au lendemain du premier jour du procès des quatre agresseurs de Nicolas Sautebin et de sa fille, on s’attendait à un réquisitoire implacable de la part de Ximena Paola Manriquez. La procureure, mardi, n’a pas caché une certaine impatience face aux déclarations changeantes des deux seuls prévenus présents en audience. Sur le banc des accusés, un ressortissant français et l’ex-belle-fille de Nicolas Sautebin se faisaient face.

A lire aussi : Nyon: «Je me suis...

À lire aussi...

JusticeNyon: «Je me suis dit que j’allais y passer»Nyon: «Je me suis dit que j’allais y passer»

TribunalMorges: «Le traumatisme subi est toujours bien réel»Morges: «Le traumatisme subi est toujours bien réel»

RestaurationEmblématique bistrot de Morges, le XXème siècle change de mainsEmblématique bistrot de Morges, le XXème siècle change de mains

Top