Céligny: vivre dans la maison de l'ancien garde-barrière, un bonheur!

chargement

INSOLITE A quelques mètres des voies, un couple a racheté puis redonné vie à la bâtisse abandonnée.

Par LDS
  27.07.2012, 15:45
A quelques mètres des voies, un couple a racheté puis redonné vie à la bâtisse abandonnée.

Depuis 2007, Andrée Sublet et son mari vivent dans l’ancienne maison du garde-barrière de Céligny. «Lorsque nous l’avons achetée, les gens nous disaient qu’on était fous», raconte la Célignoise avec un sourire que le bruit du train ne suffit à altérer.

C’est que la voie ferrée est à moins de dix mètres. Chaque jour, ce sont près de 250 trains qui filent sans s’arrêter devant cette gare condamnée par le projet Rail 2000, lorsque les CFF fermaient une série de haltes régionales en vue de moderniser le réseau.
 
Lire l'article complet dans l'édition La Côte de lundi. 
 

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NyonNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégiqueNyon: il tente de voler des lignes de contact des CFF et finit paraplégique

EnvironnementPrangins: la Municipalité s’entoure d’experts du villagePrangins: la Municipalité s’entoure d’experts du village

LocalGland: conférences et réseautage au forum nouvelle économieGland: conférences et réseautage au forum nouvelle économie

VinRolle: 30 vigneronnes suisses se retrouveront pour le salon DiVINes!Rolle: 30 vigneronnes suisses se retrouveront pour le salon DiVINes!

PoursuiteGland: déploiement de police pour retrouver des fuyardsGland: déploiement de police pour retrouver des fuyards

Top