Comment la police s’est renforcée grâce à la pandémie

chargement

Sécurité Toutes les polices du canton ont travaillé main dans la main, durant le semi-confinement. A Morges, un gendarme continue d’œuvrer en permanence aux côtés des agents de Police Région Morges. Du côté de Nyon, en revanche, ces patrouilles mixtes n’ont pas perduré.

 25.08.2020, 05:00
Lecture: 9min
Premium
Depuis le semi-confinement, un gendarme patrouille en permanence avec Police Région Morges.

Leurs uniformes bleus sont quasiment identiques, et ils poursuivent la même mission: assurer la sécurité de la population. Si bien que la plupart des gens ne font souvent aucune différence entre les forces de l’ordre cantonales et communales. «Je reste assez convaincu que pour le citoyen lambda, cela ne change rien que ce soit écrit gendarmerie ou police dans notre dos», souligne le major Clément Leu, commandant de Police Région Morges...

À lire aussi...

RégionIncivilités: «La police n’est qu’un maillon de la chaîne de la société»Incivilités: «La police n’est qu’un maillon de la chaîne de la société»

SECURITENyon lance son plan d’action pour recadrer les fêtardsNyon lance son plan d’action pour recadrer les fêtards

Troubles à la tranquillitéTapage nocturne et incivilités: les Glandois n’en peuvent plusTapage nocturne et incivilités: les Glandois n’en peuvent plus

Coronavirus«Les gens agissent comme s’ils étaient en vacances»«Les gens agissent comme s’ils étaient en vacances»

La questionDéconfinement et débordements: que compte faire la police de Nyon?Déconfinement et débordements: que compte faire la police de Nyon?

Première romandePremière romande: à Morges, la police s’équipe de voitures d’intervention électriquesPremière romande: à Morges, la police s’équipe de voitures d’intervention électriques

Top