07.07.2020, 19:00

Condamné pour avoir déshabillé, photographié et filmé une copine endormie

Premium
chargement
Le prévenu a admis ses actes et accepté la peine fixée par le procureur: un an de prison avec sursis pendant trois ans et une amende de 2500 francs.

Tribunal Un trentenaire a profité de l’ivresse et de l’assoupissement d’une amie pour caresser et immortaliser son intimité. Reconnaissant et regrettant les faits, il écope d’un an de prison avec sursis.

«C’est crade. C’est vraiment crade», a tonné Daniel Stoll, le président du Tribunal de police de La Côte, en concluant la lecture de l’acte d’accusation. Celui-ci relatait les agissements d’un trentenaire de la région qui, après une nuit arrosée, a dérapé avec une jeune femme.

Au petit matin d’une journée de fin d’été 2018, il a profité de son assoupissement après avoir consommé de l’alcool dans la soirée, pour soulever le drap et lui retirer son jeans. Avec son smartphone,...

À lire aussi...

TribunalNyon: on ne filme pas impunément ses voisins chez euxNyon: on ne filme pas impunément ses voisins chez eux

TribunalNyon: elle filme ses voisins sans droit mais est acquittéeNyon: elle filme ses voisins sans droit mais est acquittée

VoyeurismeIl filmait sous les jupes des hôtesses du Salon de l'auto de GenèveIl filmait sous les jupes des hôtesses du Salon de l'auto de Genève

Deux hommes condamnés

Le Tribunal correctionnel de Genève a condamné mardi deux hommes à trois ans de prison, dont six mois ferme pour l'un...

    15.01.2014 00:01
Premium

Top