//
 17.12.2018, 17:22

Crans-près-Céligny: trois candidats pour un siège à la Municipalité

chargement
Les habitants départageront les candidats le 10 février.

Election Une candidate et deux candidats ont déposé leur liste pour succéder à Rodrigue Arbex, municipal démissionnaire à Crans-près-Céligny. Le premier tour se déroulera le 10 février.

Johanna Pini, Boris Lerch et Yvan Rueff. Les trois candidats à la succession de Rodrigue Arbex pour un siège à la Municipalité de Crans-près-Céligny sont désormais connus. En novembre, le municipal chargé notamment de l’urbanisme et des constructions claquait la porte de l’exécutif pour cause de mésentente avec son syndic Robert Middleton.

Cette démission spectaculaire n’a visiblement pas douché la motivation des prétendants au siège laissé vacant par le pédiatre à la retraite. Tous trois membres du Conseil communal, la candidate et les deux candidats passeront l’examen des urnes le 10 février, date du premier tour de cette élection complémentaire. Brève présentation.

Johanna Pini

Agée de 42 ans Johanna Pini, a été élue au Conseil en 2016, mais elle a déjà touché à la politique communale à Tannay, lieu de son précédent domicile. Arrivée à Crans il y a une dizaine d’années, Johanna Pini veut s’impliquer davantage dans la défense de la qualité de vie de son village. «Les communes sont sous pression et c’est encore plus vrai en Terre Sainte. Je veux m’investir pour que Crans reste attractif.»

La conseillère considère également qu’une Municipalité comportant plusieurs générations est un vrai plus quand il s’agit d’œuvrer pour les habitants. «Le fait d’être une femme est aussi un avantage, les décisions prises en Municipalité concernent tous les Corbeaux et impactent la vie de la population dans son ensemble.»

Yvan Rueff

Elu au Conseil depuis une législature et demie, Yvan Rueff, ingénieur de 57 ans, vit depuis une vingtaine d’années à Crans. Pour lui, il est important de préparer l’avenir: «Nous devons anticiper les enjeux de demain et donner une vision claire aux habitants sur la suite, leur expliquer où nous comptons aller.»

Yvan Rueff a siégé au sein de la commission de gestion durant 5 ans et fait aujourd’hui partie de la commission des finances. «Plus le temps passe, plus je m’implique dans la vie de ma commune, je ressens le besoin d’en faire encore davantage et de m’atteler à la partie opérationnelle de la gestion communale.»

Boris Lerch

C’est également la deuxième législature de Boris Lerch. Cet enfant de Crans, âgé de 51 ans, s’intéresse depuis quelque temps déjà à rejoindre l’exécutif. Mais il aura dû attendre que son agenda professionnel s’allège quelque peu avant de se lancer. «Il faut être prêt à y consacrer du temps et être en capacité de pouvoir le faire. Je sais que la tâche n’est pas simple, mais rentrer en cour de législature permet de se mettre dans le bain.»

Celui qui est également président du Club nautique de Crans depuis 2 ans compte apporter un peu de sang neuf à la Municipalité tout en respectant le travail de ses pairs. «J’apprécie la collégialité et le travail d’équipe. C’est naturellement un défi qui m’intéresse.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueA mi-mandat, Rodrigue Arbex claque la porte de la Municipalité de Crans-près-CélignyA mi-mandat, Rodrigue Arbex claque la porte de la Municipalité de Crans-près-Céligny

Top