29.01.2020, 13:46

Davantage de transparence exigée après l’affaire Ravenel

chargement
Conséquences de l'affaire Yves Ravenel, une motion a été renvoyée à l'examen d'une commission mardi au Grand Conseil vaudois.

Transparence Conséquences de l’affaire Ravenel, une motion a été renvoyée à l’examen d’une commission mardi au Grand Conseil vaudois. Ce texte exige plus de transparence dans l’élection des membres du bureau et de la présidence du Parlement. Il a été défendu par le président du PLR Marc-Olivier Buffat.

La motion demande de modifier la loi actuelle pour «instaurer l’obligation pour le candidat à une élection au bureau et/ou à la présidence de fournir un extrait des poursuites, un extrait du casier judiciaire à jour et de signer une déclaration formelle confirmant qu’au moment de son élection, il n’a connaissance d’aucun élément permettant, de façon directe ou indirecte, de porter atteinte à la dignité et à l’exemplarité de sa fonction».

A lire aussi : Yves Ravenel rend les armes

Selon les motionnaires, la loi actuelle ne contient guère d’indications sur les renseignements que les candidats doivent fournir. Elles concernent essentiellement les fonctions exercées ou d’éventuels conflits d’intérêts, mais il n’existe aucune exigence en matière de probité, condamnations pénales éventuelles, poursuites, etc, soulignent-ils.

Cette nouvelle tâche pourrait être assumée soit par le président en charge du Grand Conseil, soit alors par une commission ad hoc et permanente du Grand Conseil, type commission d’éthique formée de trois à cinq membres par exemple, dit le texte. La motion a été renvoyée en commission parlementaire.

L’affaire Ravenel

Yves Ravenel avait annoncé le 13 janvier qu’il démissionnait avec effet immédiat de ses fonctions de président et député du Grand Conseil vaudois. Il était sous le feu des médias depuis la révélation au début du mois de sa condamnation, l’été dernier, pour menaces qualifiées et tentative de menaces qualifiées sur son épouse. Une condamnation à laquelle il avait d’abord fait opposition, avant de l’accepter. Vendredi dernier, il a aussi annoncé qu’il quittait la syndicature de Trélex.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueYves Ravenel quitte la syndicature de TrélexYves Ravenel quitte la syndicature de Trélex

Réactions«Yves Ravenel était triste et cass黫Yves Ravenel était triste et cassé»

PolitiqueCondamné au pénal, le président Ravenel vacilleCondamné au pénal, le président Ravenel vacille

Affaire Ravenel«Elle n’a aucune volonté de lui causer du tort»«Elle n’a aucune volonté de lui causer du tort»

Top