Depuis Trélex, Stephan Wenger porte haut la voix des psychologues

chargement

Portrait Il n’y aura bientôt plus besoin de passer par un psychiatre avant d’aller chez le psychologue, et c’est un peu grâce à lui. Après cette année de pandémie, c’est chez lui que le coprésident de la Fédération suisse des psychologues se ressource.

 09.06.2021, 05:00
Lecture: 4min
Premium
Stephan Wenger est le coprésident de la Fédération suisse des psychologues.

Un tête-à-tête avec le ministre de la santé Alain Berset, tout le monde n’y a pas droit en cette période de pandémie. Mais lui, oui: Stephan Wenger est le coprésident de la Fédération suisse des psychologues (FSP).

Ce printemps, ces derniers ont obtenu une avancée majeure, et le Trélésien y est un peu pour quelque chose. Leurs patients n’ont plus besoin de passer...

À lire aussi...

ExplicationsPsychothérapies prises en charge par l’assurance de base en 2022: «Ce modèle engendrera des économies»Psychothérapies prises en charge par l’assurance de base en 2022: «Ce modèle engendrera des économies»

Top