05.07.2019, 15:52

Des coups de feu en ville de Nyon pour le tournage d'un film noir

Premium
chargement
1/3  

Tournage Le réalisateur nyonnais Marc Décosterd tournait, dans la nuit de jeudi à vendredi au Parc de Rive, plusieurs scènes de son prochain film.

Ambiance angoissante en cette nuit du 4 juillet. Il est 22h40, trois coups de feu retentissent à côté du musée du Léman. «Et… coupez!»

A l’occasion de la réalisation de son nouveau film, Marc Décosterd a posé sa caméra dans le parc pour enfant de Rive. En une vingtaine de minutes, tout le matériel nécessaire est installé. Ne reste plus que le maquillage, et le tournage peut commencer. Enfin, théoriquement. En effet, l’équipe a dû attendre l’arrivée...

À lire aussi...

CULTUREMarc Décosterd, faire des films coûte que coûteMarc Décosterd, faire des films coûte que coûte

Top