05.10.2016, 16:31

Des pistes concrètes pour dynamiser le commerce de détail au centre de Nyon

chargement
L'étude propose notamment d'améliorer la signalétique des commerces au centre-ville.

Economie Mandatée par la Municipalité, une étude pèse les forces et les faiblesses du commerce local. Onze mesures y sont proposées afin d’adapter l’offre et sa visibilité aux mutations de l’environnement économique.

Pour la deuxième année consécutive, le forum  "Et maintenant ?" se penche sur la problématique du commerce nyonnais. Avec au coeur des discussion une étude mandatée par la Municipalité, et intitulée "Quel avenir pour le commerce au centre-ville?" Réalisée par Nicolas Servageon, spécialiste en promotion économique, cette dernière dresse l’état des lieux du commerce nyonnais, sur la base d’une analyse menée entre la mi-mai et la fin juillet 2016. Cette dernière s’est appuyée sur la documentation existante, un inventoriage des commerces et la rencontre de divers acteurs du secteur. 388 arcades commerciales ont été dénombrées sur un périmètre s’étendant de la gare au bord de lac.

Et le constat est de prime abord enthousiasmant: le centre-ville présente un bon mix commercial selon l’étude, évalué en fonction de la répartition des types d’activités sur le secteur (habillement, alimentaire, commerces spécialisés, artisanat, services, sports et santé). De même au niveau qualitatif, l’équilibre est jugé « bon » entre produits moyen de gamme et haut de gamme. Mais en dépit d’une offre commerciale globalement riche à Nyon, le rapport épingle plusieurs défaillances à partir desquelles ont été élaborées onze mesures visant à redynamiser le centre-ville.

Signalétique et image de la ville

Talon d’achile du commerce nyonnais, la signalétique devrait être améliorée : au niveau des commerces d’abord, certains étant mal indiqués et ne présentant pas d’horaires d’ouverture ni de site Internet. A l’échelle de la Ville ensuite. Selon le rapport, il manque un fil rouge permettant d’orienter le passant dans certaines rues, ou une « boucle des adresses », afin de lui proposer des itinéraires à travers des rues commercialement intéressantes.

Si la réputation de Nyon est globalement bonne, la Ville pourrait accroître sa visibilité sur les réseaux sociaux. Et exploiter davantage son journal « Vivre à Nyon », en valorisant commerçants et savoir-faire. Autre piste : un blogueur influent pourrait venir partager sa découverte de la ville, et inciter d’autres personnes à s’y rendre.  

Réaménagements urbains

Jugée « peu attractive » avec ses bâtiments vieux, peu animés et accueillants, l’entrée de ville depuis la gare mériterait d’être repensée, et dynamisée en termes d’activité, afin que le pendulaire et le visiteur soient incités à pénétrer plus avant dans le centre via la rue de la Gare. Autre espace cardinal, la place du Château manque, selon l’étude, de convivialité et d’animation commerciale. Souvent perçue comme un cul-de-sac, elle devrait au contraire servir de maillon entre le centre-ville et le quartier de Rive.

Augmenter la fréquentation du centre

Drainer des gens au centre est un enjeu crucial avec le développement de nouveau quartiers et de nouveaux pôles commerciaux, tels que Porte de Nyon. L’étude suggère ainsi de généraliser la gratuité de la première heure de parking au centre ; elle attire l’attention de la Municipalité sur la communauté des expatriés et sur les quelques 1500 nouveaux arrivants annuels, qui ne sont pas habitués au centre-ville. Des bons d’achats pour la rentrée scolaire, ou des chèques fêtes de fin d’année, par exemple, pourraient être envisagés afin de les faire venir dans cette zone. Si la mesure peut sembler farfelue, elle a déjà produit des effets positifs à Sion et Martigny.

Autre communauté à ne pas négliger : les 13 000 pendulaires quotidiens. Afin de les séduire et de les attirer, le rapport propose de favoriser l’usage de Kireego. Une application permettant aux commerçants de proposer aux employés d’entreprises, aux membres d’un club ou aux touristes des offres ciblées.     

Mettre en place des événements off en marge des grandes manifestations de type Paléo ou accueillir des manifestations originales (comme Pop in the City, un raid urbain féminin qui draine des centaines de participants sur un week-end) font également partie des pistes avancées.

La Ville comme déclencheur

"L'ensemble des propositions de mesures énoncées ne pourra pas se mettre en place sans une implication forte de la Ville de Nyon", peut-on lire dans le rapport. D'où l'utilité de créer un poste de délégué économique, qui ferait le relai entre les autorités politiques et le secteur privé. Il agirait en collaboration avec le service de l'urbanisme, la Société industrielle et commerciale de Nyon (SIC), l'office du tourisme et la communication. Enfin, en complément de cette démarche transversale, l'étude propose la création d'un Trade-Club, à l'instar de ce qui a été fait dans d'autres ville romandes. Réunissant des représentants des grands magasins, des commerces spécialisés, du tourisme et de la Ville, il aurait pour fonction de discuter plusieurs fois l'an de l'actualité commerciale nyonnaise.

 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique pour sourireLe sourire de Jean-Robert Probst: le festival aura lieuLe sourire de Jean-Robert Probst: le festival aura lieu

FAIT DIVERSGland: un box prend feu dans un parking souterrainGland: un box prend feu dans un parking souterrain

CoronavirusLéman Express: reprise du trafic entre la France et la SuisseLéman Express: reprise du trafic entre la France et la Suisse

AnimauxLes bêtes n’ont jamais eu autant d’anges gardiensLes bêtes n’ont jamais eu autant d’anges gardiens

LittératureBogis-Bossey: autoédité, son polar cartonneBogis-Bossey: autoédité, son polar cartonne

Top