03.03.2014, 08:58

Dinemec: fin de la grandiloquence

chargement
Le studio principal de Dinemec, modulable à souhait, capable de faire venir tant un orchestre philharmonique que 500 convives attablés. 
ARCHI. LA COTE
Par RODOLPHE HAENER

GLAND Après des années de vaches grasses, la crise du marché du disque aura eu raison des studios d'enregistrement de Dinemec SA, en liquidation judiciaire.

rhaener@lacote.ch

C'était en 2005, alors que la crise du disque n'était encore qu'une rumeur: Paul Sutin, bien ancré dans le milieu musical, ouvrait à Gland Dinemec Studios. Une infrastructure hors norme conçue pour concurrencer des studios internationalement réputés comme le mythique Abbey Road de Londres. Dans cet "hangar" de la rue de la Paix, se tient ainsi, entre autres, une gigantesque salle pouvant accueillir des orchestres philharmoniques: modulable, celle-ci permet aussi de faire venir 500 convives assis. Une infrastructure complétée par deux autres chambres d'enregistrement, plus petites. Un instrument de travail idéal pour un chanteur mondialement connu installé au bord du Léman: Phil Collins. L'Anglais de Féchy, qui ne souhaitait alors plus s'éloigner de sa famille pendant des semaines pour enregistrer ses disques, a donc fait venir son staff à Gland. Ainsi, quand Disney le mandate pour enregistrer des bandes-son de dessins animés, c'est au bord du Léman qu'il fait venir toute l'équipe de production américaine, choristes inclus. Aussi, son dernier album "Going Back" (2010) aura été entièrement enregistré à Gland pendant une session longue de trois mois. D'autres Stars (Alicia Keys, Pink) sont également passées par Gland, sans qu'on puisse vraiment savoir la nature de leur présence: elles seraient davantage venues pour visiter que pour enregistrer. Un autre gros client du studio aura été... Orianne Collins. L'ex-femme du batteur-chanteur de Genesis louait régulièrement les services de Dinemec pour sa fondation Little Dreams, dont le but est de permettre aux enfants ayant un don (musique ou sport) de le perfectionner. Enfin, autre fortune locale, Kirsty Bertarelli (femme d'Ernesto), a également fréquenté assidûment les studios Dinemec durant la période faste.

 

Fin du rêve

 

Seulement voilà: la technologie a permis l'avènement du home-studio (un ordinateur suffit "presque" à enregistrer un disque, désormais), internet a fait sombrer l'industrie du disque et, surtout, Phil Collins a recentré ses activités aux Etats-Unis, tout comme son ex-femme. Il n'en fallait pas plus pour que, à l'interne, les querelles grandissent. A certains ingénieurs du son affirmant n'avoir pas été payés à plusieurs reprises s'ajoutent des tensions entre Jim Halley, producteur, et le patron Paul Sutin. La période de déclin se traduit également par du matériel ne pouvant plus être réparé et par des rabais importants accordés aux artistes afin qu'ils viennent enregistrer.

Privés de ses "gros" clients, Dinemec voit dans l'organisation de galas et concerts privés un bon moyen de faire rentrer des liquidités. Une sortie d'entreprise pour 500 personnes, agrémentée de la présence d'une star venant chanter quelques minutes, Dinemec le proposait régulièrement aux sociétés aisées de la région.

Aujourd'hui, l'histoire prend donc fin pour Paul Sutin (dont le frère John reste propriétaire de la parcelle de 3500 m 2 ): la société anonyme Dinemec SA est placée en liquidation. "Depuis deux ans, nous avons tout tenté pour trouver des solutions afin de redresser la barre, explique Andrea E. Rusca, avocat de la famille Sutin, basé à Nyon . La SA est en liquidation, mais l'infrastructure des studios demeure et il sera encore possible d'enregistrer ainsi que d'organiser des galas. Que les gens intéressés me contactent." En somme, l'exploitant ferme boutique, mais les murs demeurent. Avis aux amateurs.

 

ILS ONT ENREGISTRE A DINEMEC: SOUVENIRS

 

Paul Quadri, musicien à Rolle.

"J'ai eu l'opportunité d'enregistrer chez Dinemec suite au prix culturel 2009 du Conseil régional. Paul Sutin était présent et m'a offert une journée de studio. Et je lui en suis très reconnaissant. C'était un beau geste... Sur place, l'accueil était chaleureux, on nous a de suite mis en confiance. Pour un artiste régional comme moi, c'est un honneur d'avoir pu y aller. On en a profité pour visiter les différents studios: le principal est celui qui m'a le plus impressionné, grand et modulable. On pouvait même régler la résonance de la salle électroniquement! Mais ce grand studio était occupé ce jour-là, nous avons donc enregistré dans le second. Avant de partir, nous avons pu visiter la pièce secrète: "La caverne d'Ali Baba", où se trouve une multitude d'instruments vintages et rares, qui sont là pour servir aux exigences des plus grands... Et qui font saliver les plus petits."

Isa Rose, musicienne à Nyon:

"J'y ai mixé mon album à l'époque où James Halley y travaillait: il a été une perle avec moi, il voulait absolument faire en sorte que Dinemec se fasse connaître et surtout que les jeunes artistes de la région puissent réaliser leurs albums dans de bonnes conditions, avec, par exemple, des arrangements de paiement. Au niveau de l'infrastructure, c'est peut-être un endroit beaucoup trop grand et cher pour la région. Mais il faut relativiser: les prix pratiqués sont en adéquation avec le service offert et la qualité du matériel à disposition."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TerroirUn pique-nique dans les pâturages de l’alpage de la BaronneUn pique-nique dans les pâturages de l’alpage de la Baronne

ChroniqueQuestion de droit: les images d’une caméra embarquée sont-elles une preuve valable?Question de droit: les images d’une caméra embarquée sont-elles une preuve valable?

Activités«La Côte» invité du centre aéré de la Ville de Gland«La Côte» invité du centre aéré de la Ville de Gland

SécheresseNyon et ses voisins fermeront le robinet d'une partie de leurs fontainesNyon et ses voisins fermeront le robinet d'une partie de leurs fontaines

Rentrée 2020Vaud adopte aussi le port du masque dans les gymnasesVaud adopte aussi le port du masque dans les gymnases

Top