Douche froide sur le projet de piscine couverte à Gland contesté par un référendum

chargement

Equipement A Gland, un référendum est lancé contre la décision du Conseil communal d'investir 17,9 millions de francs dans une piscine couverte à Montoly. Un peu plus de 1200 signatures à collecter d'ici au 27 novembre pour le valider et amener les Glandois aux urnes.

Par DSZ
  29.10.2014, 14:15
Un référendum vient contrer le projet de piscine couverte sur ce terrain de Montoly, à Gland.

Les Glandois risquent de devoir patienter quelques temps de plus avant de plonger dans "leur" piscine couverte à Montoly. Le Conseil communal avait accordé les 17,9 millions de francs nécessaires, ainsi que la hausse du taux d'impôt affectée à ce projet demandé et étudié depuis longtemps. Mais un comité référendaire vient de lancer la collecte de signatures pour annuler cette décision des élus.

Les contestataires, emmenés par un conseiller communal opposé de longue date à ce projet et à sa place dans les priorités municipales, ont jusqu'au 27 novembre pour collecter 1202 paraphes, soit 15% du corps électoral qui, pour cet objet communal, inclut aussi les étrangers établis.

Une Municiplité entre surprise et impatience

Au sein de la Municipalité, qui a accordé ce jour l'autorisation de récolte des signatures, les élus s'avouent divisés sur ce référendum. Le syndic Gérald Cretegny souligne l'importance de l'acte démocratique qu'est le référendum, même s'il ne cache pas sa surprise de le voir se manifester sur cet objet "validé à plusieurs reprises par le Conseil communal qui a pu activement collaborer à sa conception".

Son collègue Thierry Genoud, porteur de ce projet depuis plusieurs années, dissimule plus difficilement son impatience de pouvoir lancer le chantier après le vote clair et positif du Conseil communal le 9 octobre.

Deux référendums?

Le référendum contre la piscine initié ce jour n'épargne en rien le risque d'un second référendum annoncé par des élus libéraux-radicaux contre la hausse d'impôt également validée par le Conseil le même soir. "Pour ce qui concerne l'arrêté d'imposition, le délai référendaire démarre au moment où le Conseil d'Etat publiera les arrêtés fiscaux de toutes les communes dans la Feuille des avis officiels, ce qui est attendu pour début décembre", précise le syndic.

Il est donc possible que deux référendums soient lancés suite à deux décisions du Conseil communal en sa prolifique soirée du 9 octobre dernier.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementNyon: une fête pour inaugurer la renaturation du CorjonNyon: une fête pour inaugurer la renaturation du Corjon

Nyon fête la renaturation du Corjon

La ville de Nyon invite ses habitants à l’inauguration de la remise à ciel ouvert du ruisseau le Corjon qui traverse...

  28.07.2021 13:20

CinémaSaint-Cergue accueille son tout premier cinéma en plein airSaint-Cergue accueille son tout premier cinéma en plein air

HabitatSur La Côte, les piscines privées déferlent dans les jardinsSur La Côte, les piscines privées déferlent dans les jardins

La questionNyon: pourquoi ce radar a-t-il des plaques zurichoises?Nyon: pourquoi ce radar a-t-il des plaques zurichoises?

MobilitéNyon: quatre nouvelles stations pour les vélos en libre-serviceNyon: quatre nouvelles stations pour les vélos en libre-service

Top