08.01.2020, 19:33
Lecture: 5min

«Elle n’a aucune volonté de lui causer du tort»

Premium
chargement
Yves Ravenel a préféré quitter le Parlement, mardi après-midi avant l'ouverture de la première séance de l'année des députés vaudois. C'est la première vice-présidente du Grand Conseil qui a dirigé les débats à sa place.

Affaire Ravenel L’avocate de Madame Ravenel affirme que sa cliente ne cherche pas à nuire à son mari. Yves Ravenel est poussé à démissionner de la présidence du Grand Conseil, depuis que sa condamnation pour menace qualifiée envers son épouse a été rendue publique.

«Elle n’a aucune volonté de lui causer du tort. Elle a voulu éviter toute publicité autour de cette histoire», réagit Mireille Loroch, avocate de l’épouse d’Yves Ravenel. Depuis lundi, le président du Grand Conseil est pris dans une véritable tempête politique et médiatique, sur fond de divorce conflictuel.

A lire aussi : Condamné au pénal, le président Ravenel...

À lire aussi...

PolitiqueCondamné au pénal, le président Ravenel vacilleCondamné au pénal, le président Ravenel vacille

ÉvénementTrélex: le président du Grand Conseil Yves Ravenel fêté par tout le cantonTrélex: le président du Grand Conseil Yves Ravenel fêté par tout le canton

Grand ConseilDes vaches en plein Lausanne pour le président RavenelDes vaches en plein Lausanne pour le président Ravenel

VaudLe syndic de Trélex Yves Ravenel élu à la présidence du Grand ConseilLe syndic de Trélex Yves Ravenel élu à la présidence du Grand Conseil

Top