24.09.2020, 17:00

En reprenant l’auberge d’Essertines, elle réalise un rêve de gosse

Premium
chargement
Jennifer Charlatte fait revivre l'auberge du Chasseur, à Essertines, près d'une année après la fermeture abrupte de l'établissement.

Restauration Jennifer Charlatte a repris les rênes de l’auberge communale qui avait brusquement fermé ses portes, l’an dernier. Elle veut en faire un lieu chaleureux, accessible à tous, avec une cuisine du terroir, simple et goûteuse.

Fermée brusquement en septembre dernier, l’auberge du Chasseur a repris vie, des couleurs et un très léger accent du sud-ouest de la France. C’est de cette terre reconnue pour sa gastronomie savoureuse et roborative qu’est originaire Jennifer Charlatte. Le 8 août, et malgré la crise liée au coronavirus, la trentenaire n’a pas hésité à reprendre l’auberge communale d’Essertines-sur-Rolle, à la plus grande satisfaction des autorités exécutives.

A lire aussi : Essertines: l’Auberge du Chasseur ferme abruptement...

À lire aussi...

ThéâtreLe Théâtre Amateur de Prangins contraint d’annuler son spectacleLe Théâtre Amateur de Prangins contraint d’annuler son spectacle

Coup de boostUne boîte à idées pour revitaliser le commerce nyonnaisUne boîte à idées pour revitaliser le commerce nyonnais

CambriolagesSérie de cambriolages fructueux conclue par une arrestation musclée sur l’A1Série de cambriolages fructueux conclue par une arrestation musclée sur l’A1

RestaurationFounex va accueillir le seul véritable bar de Terre SainteFounex va accueillir le seul véritable bar de Terre Sainte

La question du jourConseil de Prangins annulé: la procédure a-t-elle été respectée?Conseil de Prangins annulé: la procédure a-t-elle été respectée?

Top