16.09.2020, 18:00

Essertines-sur-Rolle et Allaman ne passeront pas à un Conseil communal

Premium
chargement
1/2  

Politique Les organes délibérants des deux communes ont refusé un changement de fonctionnement. Chacun d’eux désire rester un Conseil général.

«On ne change pas une équipe qui gagne.» C’est en quelque sorte la conclusion à laquelle ont abouti les deux assemblées, tant à Essertines-sur-Rolle qu’à Allaman. Mardi soir, les conseillers généraux essertinois ont refusé à une très large majorité la transition d’un Conseil général à un Conseil communal, balayant la proposition municipale et suivant en cela le rapport de minorité de la commission chargée d’étudier la proposition. 

Même résultat à Allaman, où le changement a également été rejeté le 7 septembre....

À lire aussi...

COMMERCENyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolutionNyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolution

PolitiqueAccord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»Accord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»

PolitiqueSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armesSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armes

CollaborationDuillier: les cibles électroniques du stand de tir seront remplacéesDuillier: les cibles électroniques du stand de tir seront remplacées

Trafic ferroviaireLa ligne du petit train rouge interrompue de nuit à cause de travauxLa ligne du petit train rouge interrompue de nuit à cause de travaux

Top