08.07.2020, 05:00

Et si le peuple décidait de la répartition de la facture sociale?

Premium
chargement
Pour Didier Lohri (à gauche) et Pierre-André Romanens, la plateforme de négociation n'est pas efficace. Les députés saluent la décision de l'AdCV.

Fiscalité Après le départ fracassant de l’Association de communes vaudoises (AdCV) de la table des négociations entre communes et canton, l’avenir de la répartition de la facture sociale pourrait se décider dans les urnes.

L’annonce du départ de l’Association de communes vaudoises (AdCV) de la plateforme de négociation entre le canton et les communes a fait, dimanche soir, l’effet d’un coup de tonnerre dans le petit monde politique vaudois. Il faut dire que cela fait plusieurs années que les deux faîtières – AdCV et UCV (Union des communes vaudoises) –  et l’Etat de Vaud essayent de tomber d’accord sur qui doit payer la facture sociale et la révision...

À lire aussi...

PolitiqueFacture sociale: deux députés de La Côte tapent du poingFacture sociale: deux députés de La Côte tapent du poing

Top