19.11.2020, 18:30

Gland: un stand de soutien aux assistants de sécurité publique licenciés

Premium
chargement
Les représentants syndicaux (de g. à dr.): David Andenmatten, Joaquim Soares (Avenir Syndical) et Aristides Pedraza (SUD).

Malaise Depuis jeudi, Avenir Syndical et le syndicat SUD tiennent une permanence à Gland. Ils militent pour la réintégration des deux assistants de sécurité publique licenciés par la Ville.

Difficile de ne pas la voir en sortant de la gare. C’est une petite tente bleue plantée à la sortie du passage sous-voie. Sur l’une de ses faces, on peut lire ce message: «Soutien aux ASP abusivement licenciés. Signez la Pétition!» Privé de manifestation jeudi dernier, pour cause de pandémie, Avenir Syndical est de retour à Gland. Et cette fois-ci il compte bien se faire entendre dans l’affaire des deux assistants...

À lire aussi...

SolidaritéA Nyon, des artistes font don de leurs œuvresA Nyon, des artistes font don de leurs œuvres

TechnologieA100m, une application pour rapprocher les PranginoisA100m, une application pour rapprocher les Pranginois

ManifestationEn 2021, Paléo pourrait être plus petit mais durer plus longtempsEn 2021, Paléo pourrait être plus petit mais durer plus longtemps

CoronavirusComment le Covid nuit aux finances des hôpitaux de Nyon et de MorgesComment le Covid nuit aux finances des hôpitaux de Nyon et de Morges

LoisirsLes patinoires peuvent enfin accueillir quelques fans de glisseLes patinoires peuvent enfin accueillir quelques fans de glisse

Top