16.01.2020, 18:01

Grève du climat: pour certains jeunes, «c’est devenu trop extrême»

Premium
chargement
Mardi à Lausanne, le Morgien Hamza Palma (à g.) et des membres de la Grève du climat et d'Extinction Rebellion ont investi le hall de l'UBS de la place Saint-François.

Combat Le 18 janvier 2019 avait lieu la première grève du climat à Lausanne. Un an plus tard, certains activistes de notre région concèdent avoir «perdu l’innocence des débuts», d’autres regrettent la lenteur de la classe politique, mais tous poursuivent la lutte avec conviction. Témoignages.

Le vendredi 18 janvier 2019, ils sont plus de 8000 élèves, dont des ceux des gymnases de Nyon et Morges, à manifester dans les rues de Lausanne pour la première grève du climat. Cette mobilisation sans précédent des jeunes Vaudois force les politiques à entrer en matière. Chose faite le 22 janvier: un collectif de gymnasiens rencontre le président du Grand...

À lire aussi...

réchauffement climatiqueGrève du climat: Greta Thunberg manifestera à Lausanne le 17 janvierGrève du climat: Greta Thunberg manifestera à Lausanne le 17 janvier

Election complémentaireUn premier soutien pour la candidature de la Grève du climatUn premier soutien pour la candidature de la Grève du climat

Top