03.04.2019, 17:00
Lecture: 10min

Jeûne ou privation, à chacun son carême

Premium
chargement
Jessica Jarriccio et sa maman Tamara ont décidé de se priver de sucre pendant 40 jours. Elles continuent de manger des fruits et des féculents.

Religion Pendant le carême, de nombreuses personnes, pratiquantes ou non, décident de faire une action pour marquer la période, notamment dans la région. Témoignages.

Pour certains, c’est peut-être passé inaperçu, mais nous sommes bel et bien en pleine période du carême, soit les 40 jours qui précédent Pâques. Ce temps particulièrement important dans la tradition catholique s’est décliné en diverses pratiques au fil du temps. Pratiquants ou non, chacun se l’approprie à sa façon, pour faire du bien aux autres et/ou à soi. 

Certains ont par exemple choisi de se priver d’un aliment ou d’une chose dont ils sont dépendants, pendant 40 jours. D’autres ont opté...

À lire aussi...

SAINT-PREXJeûner pendant Carême demeure un acte spirituel importantJeûner pendant Carême demeure un acte spirituel important

Top