11.09.2019, 10:06

Knie pose son chapiteau à Perdtemps ce week-end

chargement
Le cirque Knie s'installe ce week-end sur la place Perdtemps.

Nyon Le week-end du jeûne approche à grands pas et avec lui le retour du cirque Knie sur la place Perdtemps. Les automobilistes sont priés d'utiliser les autres parkings.

Le Cirque Knie arrive à Nyon dans le cadre de sa tournée centenaire du 13 au 15 septembre sur le parking de Perdtemps. Celui-ci sera fermé le mercredi 11 dès 22 heures jusqu’à lundi 16 midi. Les usagers sont invités à utiliser les autres parkings du centreville, comme celui du Martinet, de la Gare, de la Combe ou celui de Bel-Air.

Les travaux de mise en place du cirque commenceront le vendredi 13 dès six heures du matin et le chapiteau sera levé entre huit et onze heures. Les préparatifs se poursuivront jusqu’en début d’après-midi.

 

Infos pratiques

Présent tout le week-end, le cirque propose cinq représentations: le vendredi 13 à 19h30, le samedi 14 à 15h et 19h30 ainsi que le dimanche 15 à 14h30 et 18h. Le zoo est quant à lui ouvert le vendredi de 14 à 18h30, le samedi de 9 à 18h30 et le dimanche de 9 à 17h30.

Plus d’informations pour les réservations et les billets sur le site internet de Knie: https://www.knie.ch/cirque/tournee-2019/plan-de-la-tournee

Valentine Curvaia


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Lausanne 2020Les JOJ leur ont réservé une surprise inoubliableLes JOJ leur ont réservé une surprise inoubliable

En villeA Gland, l’intégration passe par une tasse de caféA Gland, l’intégration passe par une tasse de café

AutorouteUn camion heurte le pont de la jonction autoroutière à GlandUn camion heurte le pont de la jonction autoroutière à Gland

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

NyonSur la Suettaz, les arbres ont un peu caché le débatSur la Suettaz, les arbres ont un peu caché le débat

Top