31.05.2018, 08:00

L'artiste Marc Ash déclare sa flamme à la presse

chargement

Exposition L'installation de l'artiste né à Oran à 1958 est un manifeste en faveur de la liberté des médias.

Des milliers d'exemplaires de journaux ficelés, éclairés par des lampes tamisées

Un journal est fait pour éclairer le monde. Tel est le message qui se dégage immédiatement des installations de Marc Ash. L’artiste de 60 ans a fait de la liberté de la presse un des fils rouges de son travail. Ce jeudi soir il vernit au château de Coppet «Eclairer le Temps», clin d’œil au plus international des quotidiens suisses, et manifeste contre la censure.

Le natif d’Oran déploie un langage visuellement percutant: des centaines de paquets de journaux ficelés, disposés sur le sol et éclairés par des lampes tamisées. Au fil des jours, le papier jaunit, rappelant la dimension éphémère de l’actualité. En 2012, il avait pareillement disposé 10 000 exemplaires du quotidien «Le Soir» dans une salle du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

Jusqu’à fin octobre, il investit les salons feutrés de l’ancienne demeure de Germaine de Staël, comme un écho aux combats qu’elle mena pour la tolérance. Comme un rappel aussi: une liberté n’est jamais acquise, elle se défend toujours.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

InnovationUn jeune vigneron de Gilly invente le cidre de raisin 'PeccableUn jeune vigneron de Gilly invente le cidre de raisin 'Peccable

UrbanismeAu centre de Le Vaud, on roulera à 30 km/hAu centre de Le Vaud, on roulera à 30 km/h

DissolutionVoix des associations culturelles de la région, la FRAC tire la priseVoix des associations culturelles de la région, la FRAC tire la prise

La culture régionale perd sa faîtière

L'association faîtière a voté lundi dernier sa dissolution, après huit ans d'existence. Un soupçon d'amertume mais...

  30.11.2020 09:00
Premium

PolitiqueVaud: les 16-18 ans ont voté pour la première fois à NyonVaud: les 16-18 ans ont voté pour la première fois à Nyon

SolidaritéA Nyon, des artistes font don de leurs œuvresA Nyon, des artistes font don de leurs œuvres

Top