03.05.2018, 06:30
Lecture: 6min

L'association Mivido offre une retraite aux chevaux de manège

Premium
chargement
Irène Kodl, présidente (à g.) et Floriane Stengel, bénévole, avec les chevaux Saga et Fidji

Animaux L’association Mivido recueille des vieux chevaux de manège pour leur offrir une retraite à la place de l’euthanasie. Mais les temps sont durs.

Après avoir permis, durant plusieurs années, à bon nombre de cavalier de manège d’apprendre, de s’améliorer, voire de gagner des compétitions ou tout simplement de se balader, le cheval arrive à un moment où il mérite d’être à la retraite. Alors que deviennent-ils une fois qu’ils ne rapportent plus, mais coûtent en nourriture et soins? 

En 1991, une équipe de cavaliers genevois découvraient que les chevaux de manège une fois plus bons pour les leçons, terminaient à la...

À lire aussi...

AideCoronavirus: Gland débloque son fonds de soutienCoronavirus: Gland débloque son fonds de soutien

PsychologieCouple et pandémie: c’est quitte ou doubleCouple et pandémie: c’est quitte ou double

NyonPaléo Festival Nyon: «Une annulation n’est pas impossible»Paléo Festival Nyon: «Une annulation n’est pas impossible»

Développement durableNyon: la récup' bientôt possible à la déchetterie?Nyon: la récup' bientôt possible à la déchetterie?

Nyon: un Repair Café à la déchetterie?

A l’initiative de deux conseillers communaux, la Ville de Nyon propose de développer un véritable système de...

  26.01.2021 05:00
Premium

MobilitéNyon et Prangins veulent faire avancer la passerelle piétonne à grands pasNyon et Prangins veulent faire avancer la passerelle piétonne à grands pas

Top