03.05.2018, 06:30

L'association Mivido offre une retraite aux chevaux de manège

Premium
chargement
Irène Kodl, présidente (à g.) et Floriane Stengel, bénévole, avec les chevaux Saga et Fidji

Animaux L’association Mivido recueille des vieux chevaux de manège pour leur offrir une retraite à la place de l’euthanasie. Mais les temps sont durs.

Après avoir permis, durant plusieurs années, à bon nombre de cavalier de manège d’apprendre, de s’améliorer, voire de gagner des compétitions ou tout simplement de se balader, le cheval arrive à un moment où il mérite d’être à la retraite. Alors que deviennent-ils une fois qu’ils ne rapportent plus, mais coûtent en nourriture et soins? 

En 1991, une équipe de cavaliers genevois découvraient que les chevaux de manège une fois plus bons pour les leçons, terminaient à la...

À lire aussi...

MusiqueMasterclass au Rosey à Rolle: «La beauté est dans la simplicité»Masterclass au Rosey à Rolle: «La beauté est dans la simplicité»

TribunalIncendie à La Métairie: son auteur reste en détentionIncendie à La Métairie: son auteur reste en détention

VoileLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interditesLe municipal nyonnais Maurice Gay amendé pour avoir navigué en eaux interdites

Espaces vertsNyon: deux vieux marronniers ont été abattus sur «leur» esplanadeNyon: deux vieux marronniers ont été abattus sur «leur» esplanade

ViticultureD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventeraD’abord reportée puis annulée, l’opération «Caves ouvertes vaudoises» se réinventera

Top