L’automotrice, ils l’aiment sans compter

chargement

ENGAGEMENT Quand on aime, on ne compte pas! A Givrins, une poignée de bénévoles bichonnent depuis sept ans une automotrice centenaire.

  24.10.2017, 22:49
Lecture: 5min
Premium
L’automotrice, une vieille dame qui a fière allure. Choyée par des bénévoles, elle va devenir un train à vocation touristique.

marie-christine fert texte céline reuille photos

marie-christine.fert@lacote.ch

Bizarrement, on ne sent plus l’odeur désagréable de la compostière voisine dès que l’on franchit le seuil du hangar arrondi qui abrite l’automotrice centenaire du Nyon-St-Cergue. Sans doute parce que depuis sept ans, les émanations d’huile, de graisse et de sueur ont tellement imprégné les murs qu’elles sont devenues dominantes. Toujours...

À lire aussi...

MollensUn feu de solidarité pour soutenir les éleveurs contre le loupUn feu de solidarité pour soutenir les éleveurs contre le loup

NyonA l’Usine à gaz, Caribana retrouvera son public pour son 4e EventA l’Usine à gaz, Caribana retrouvera son public pour son 4e Event

TravauxDe nouvelles et menues perturbations pour le Nyon-Saint-CergueDe nouvelles et menues perturbations pour le Nyon-Saint-Cergue

MonumentA Bursins, le château Le Rosey sera vendu au plus offrantA Bursins, le château Le Rosey sera vendu au plus offrant

PolémiquePrangins: la plage déborde en raison de sa gratuité, des élus tempêtentPrangins: la plage déborde en raison de sa gratuité, des élus tempêtent

Top