31.10.2019, 17:21

L’Hôpital de Nyon muscle ses services d’urologie et de pédiatrie

Premium
chargement
L'équipe du centre d’urologie à l'Hôpital de Nyon: le Dr Durrsim Ramadani, le Dr Matieu Uffer et Dr Karim Kellou.

Nyon Le Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique offre à huit de ses médecins de nouveaux locaux pour y développer des services «très demandés» assure son directeur Daniel Walch. Coût de l’opération: 892 000 francs.

Avant les vacances de Noël dernier, des dizaines d’enfants prenaient congé de leur crèche du Carrousel pour migrer vers de nouveaux locaux à Marens-Couchant. Dix mois plus tard, les blouses blanches y ont remplacé jouets et couches-culottes. L’Hôpital de Nyon a profité de ces 345 m2 libérés (propriété de l’Association de soutien des Hôpitaux de l’Ouest Lémanique, l’ASHOL) pour y installer deux nouveaux centres ambulatoires, d’urologie et de pédiatrie. «Ce sont deux disciplines qu’il nous paraissait...

À lire aussi...

SANTEArrivé à saturation, l’Hôpital de Nyon entame sa mueArrivé à saturation, l’Hôpital de Nyon entame sa mue

AutomatisationEn première, un robot se balade seul dans les couloirs de l’hôpital de NyonEn première, un robot se balade seul dans les couloirs de l’hôpital de Nyon

Top