09.07.2020, 18:30

La chasse aux clients non masqués a démarré

Premium
chargement
Chez Schilliger, les clients ont généralement prévu de quoi s'équiper. Au besoin, l'enseigne vend des protections au prix de 1 franc l'unité.

Coronavirus Plus question d’entrer dans un magasin pouvant accueillir plus de dix clients sans se protéger le visage. Si les commerçants sont chargés de faire appliquer cette directive, les chalands ont tout intérêt à s’y plier spontanément.

«Vous n’entrerez plus à la Migros ou à la Coop qu’avec un masque sur le visage», avait prévenu Philippe Leuba, ministre vaudois chargé de l’Economie. Dont acte. Depuis mercredi, tous ceux qui franchissent le seuil d’un commerce susceptible d’accueillir plus de dix clients doivent se couvrir la bouche et le nez. Une disposition qui vaut également pour ceux qui se baladent dans les allées d’un centre commercial, sans se trouver...

À lire aussi...

Nyon: «Elles veulent que je quitte la Suisse et que je rentre au Sénégal»Nyon: «Elles veulent que je quitte la Suisse et que je rentre au Sénégal»

PatrimoineDes tombes anciennes découvertes sur un chantier de VichDes tombes anciennes découvertes sur un chantier de Vich

AutorouteBouchons sur l’A1 Genève-Lausanne après l’incendie d’une voitureBouchons sur l’A1 Genève-Lausanne après l’incendie d’une voiture

RestaurationA Coppet, le café-restaurant La Copétane prépare sa mueA Coppet, le café-restaurant La Copétane prépare sa mue

Coppet: La Copétane prépare sa mue

La transformation en profondeur de l’établissement situé sous les arcades du bourg est à l’enquête publique jusqu’à la...

  11.08.2020 15:00
Premium

TerroirNées dans la région, leurs glaces font un tabac grâce au «corona»Nées dans la région, leurs glaces font un tabac grâce au «corona»

Top