18.02.2020, 05:00

Parascolaire: pourquoi les structures de La Côte ont tant de mal à recruter

Premium
chargement
Fin 2019, "La Maison" a été la dernière UAPE ouverte par la Ville de Nyon.

Parascolaire A Nyon, Terre Sainte ou Gland, les unités d’accueil pour écoliers partagent une difficulté commune: attirer des éducateurs diplômés.

Du personnel qualifié qui s’en va, des remplaçants difficiles à trouver: voilà à quoi sont confrontées les huit unités d’accueil pour écoliers (UAPE) gérées par la Ville de Nyon. Selon les données fournies par ses services, 17% de l’effectif a été renouvelé en 2019 contre 6,33% en 2018. Ces unités comptent au total 104 collaborateurs pour 74,1 équivalents plein-temps (EPT). Ils s’occupent de 864 enfants. 

Ces chiffres, il faut les remettre dans un contexte bien particulier: pour rappel, le 1er janvier...

À lire aussi...

DéménagementUne UAPE nyonnaise forcée de déménagerUne UAPE nyonnaise forcée de déménager

EnfanceTannay s’offre une UAPE digne de son école et de son châteauTannay s’offre une UAPE digne de son école et de son château

sociétéGland: une nouvelle unité d'accueil pour écoliers en 2015Gland: une nouvelle unité d'accueil pour écoliers en 2015

Top