25.04.2019, 18:24

La déviation de la ligne de bus énerve des Pranginois

chargement
Les travaux d'assainissements de la route de l'Étraz modifieront le tracé de la ligne 805, qui passera pas le chemin de la Chenalette et des Jaquines.

Circulation Les chambardements liés aux travaux de la route de l’Etraz ne plaisent pas à certains Pranginois. Des riverains du chemin de la Chenalette et des Jaquines se sont plaints par courrier auprès de la Municipalité.

A Prangins, une soixantaine de riverains du chemin de la Chenalette et des Jaquines ont fait part de leur indignation à la Municipalité. Dans une lettre, ils protestent contre le plan de déviation mis en place durant la période de travaux sur la route de l’Étraz, comme le relevait «24 Heures» dans son édition de jeudi. Ce plan prévoit de modifier l’itinéraire de la ligne 805, qui passera par le quartier résidentiel, dans le sens Nyon-Gland.

«Il ne s’agit pas de dévier toute la circulation vers la Chenalette et les Jaquines, assure Denys Chevalier, municipal en charge de la mobilité. Seuls les riverains et une ligne de bus y passeront.» Les autres véhicules se dirigeant vers Gland devront longer le lac.

«Il faut de toute façon être attentif»

Le principal problème soulevé par les signataires est sécuritaire. Le quartier comporte de nombreuses allées privées encerclées par des haies, ce qui limite la visibilité des automobilistes. «Lorsque l’on s’engage sur la route depuis un chemin privé, il faut de toute façon être attentif, qu’une ligne de bus existe ou non», répond Denys Chevalier.

Pour des raisons techniques, la sécurité passe au second plan
Hans Rudolf Kappeler, riverain et ancien syndic

Pour Hans Rudolf Kappeler, ancien syndic et signataire de la lettre, la présence d’une ligne de bus apporte tout de même son lot de nouveaux soucis: «Il est absurde de comparer le passage d’une voiture à un bus, qui est un véhicule très lourd et qui ne peut pas freiner sur la même distance». Même la limitation de la vitesse à 30 km/h sur le tronçon ne convainc pas le riverain.

Pas d’alternative

Les signataires auraient préféré une déviation de la ligne de bus par la route du Curson, de l’autre côté des rails. Impossible selon Denys Chevalier: «Cela aurait entraîné de longues demandes de suppression d’arrêts, ainsi que des changements d’horaires». Hans Rudolf Kappeler déplore que «pour des raisons techniques, la sécurité passe au second plan».

Les signataires espèrent encore que la Municipalité changera d’avis d’ici au 7 mai, date à laquelle les travaux sur la route de l’Étraz débuteront.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Trafic routierGros chambardements en raison de la réfection de la route de l’EtrazGros chambardements en raison de la réfection de la route de l’Etraz

TravauxPrangins: «Si le trafic de la route de l’Etraz est dévié, ce sera le chaos»Prangins: «Si le trafic de la route de l’Etraz est dévié, ce sera le chaos»

Top