La nature reprend ses droits

chargement

REGION Près de 200 agriculteurs ont adhéré aux quatre réseaux écologiques entre Mies et Rolle, essaimant des surfaces naturelles par dizaine d'hectares.

Par DIDIER SANDOZ
  23.05.2014, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Pierre Hermanjat (à g.), de Commugny, est l'un des premiers agriculteurs de La Côte à avoir invité ses pairs à participer aux réseau agro-écologique, rapidement suivi par Pascal Ansermet pour la région voisine.
CEDRIC SANDOZ

"Dans ces régions couvertes par les réseaux écologiques, on y soigne le goût et le paysage" , a résumé Yves Bischofberger, géographe et consultant de chacun des quatre groupements d'agriculteurs qui couvrent l'ouest de La Côte. Du goût par la sauvegarde d'essences arboricoles indigènes, par exemple. Du paysage, par la reconstitution des bocages sacrifiés en masse ces dernières décennies au gré des remaniements parcellaires, notamment.

Pour mieux faire connaître la démarche à laquelle ont...

À lire aussi...

GillyGilly: une vendange comme les autres pour le «meilleur vin vaudois»Gilly: une vendange comme les autres pour le «meilleur vin vaudois»

RestaurantTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idéesTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idées

Finances communalesLes impôts augmenteront à DullyLes impôts augmenteront à Dully

Finances communalesPerroy fait recours contre la facture socialePerroy fait recours contre la facture sociale

FinancesPrangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!Prangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!

Top