La préfète intervient à Bassins à cause des finances catastrophiques du village

chargement

Bassins La commune doit près de deux millions au Canton. Elle n'a pas pu payer la facture sociale et les acomptes fiscaux 2016 suivent le même chemin. Une situation qui la met en mauvais posture.

  22.06.2016, 18:01
Les bâtiments communaux coûtent chers à la commune et rapportent peu.

La préfète n'a pas mâché ses mots: la situation est grave et la commune pourrait bien se retrouver sous tutelle. Désormais il va falloir baisser les charges et augmenter les revenus. Point. Aucun investissement ne sera consenti tant que la commune ne sera pas sortie de sa situation financière catastrophique. Les autorités bachenardes, tout comme les conseillers communaux et quelques citoyens venus en observateurs, ont vécu une véritable descente aux enfers mardi soir. 

Chacun doit s'attendre désormais à voir augmenter les taxes et les  impôts. Une partie a été votée mardi soir, le solde le sera à la rentrée.

Découvrez pourquoi, comment et quelles sont les incidences de cette situation particulière dans nos éditions de jeudi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NyonA l’Usine à gaz, Caribana retrouvera son public pour son 4e EventA l’Usine à gaz, Caribana retrouvera son public pour son 4e Event

TravauxDe nouvelles et menues perturbations pour le Nyon-Saint-CergueDe nouvelles et menues perturbations pour le Nyon-Saint-Cergue

MonumentA Bursins, le château Le Rosey sera vendu au plus offrantA Bursins, le château Le Rosey sera vendu au plus offrant

PolémiquePrangins: la plage déborde en raison de sa gratuité, des élus tempêtentPrangins: la plage déborde en raison de sa gratuité, des élus tempêtent

ConcoursAvec sa nouvelle, cette gymnasienne de Nyon a fait un choix payantAvec sa nouvelle, cette gymnasienne de Nyon a fait un choix payant

Top