La protection civile de Nyon pourra s’endetter pour trois millions

chargement

District de Nyon Bassins était la dernière commune à accepter, mardi soir, les nouveaux statuts de la protection civile de la région nyonnaise. Ceux-ci permettront à l’association d’augmenter le plafond d’endettement, qui passe d’un à trois millions de francs.

 05.05.2021, 15:30
L’Organisation régionale de protection civile (ORPC) du district de Nyon espère pouvoir poursuivre la rénovation de sa caserne à Prangins.

C’était la 47e commune, celle qui manquait pour accepter les nouveaux statuts de l’Organisation régionale de protection civile du District de Nyon. Ce mardi soir, le Conseil communal de Bassins les a validés à une très large majorité. 

Ce qui change? L’association intercommunale peut s’endetter, si besoin, à hauteur de trois millions de francs. Elle était jusqu’à maintenant bridée par une limite à un million de francs.

Cette mesure lui permettra de poursuivre les travaux de rénovation de la caserne de Prangins, acquise pour 60 ans à la Confédération en 2016


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

District de NyonLa protection civile du district de Nyon et son ancien commandant épinglés par un audit accablantLa protection civile du district de Nyon et son ancien commandant épinglés par un audit accablant

District de NyonTensions et démissions au sein de la protection civile nyonnaiseTensions et démissions au sein de la protection civile nyonnaise

ServiceCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la régionCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la région

InquiétudeRecul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»Recul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»

En chantierUn déménagement à Prangins "petit-prix" pour la Protection civileUn déménagement à Prangins "petit-prix" pour la Protection civile

Top