La protection civile du district de Nyon et son ancien commandant épinglés par un audit accablant

chargement

District de Nyon L’ampleur des dysfonctionnements au sein de la protection civile nyonnaise vient d’être révélée dans un rapport du Contrôle cantonal des finances. Son ex-commandant est notamment visé. Les autorités de la PCi s’expliquent.

 03.05.2021, 19:18
Lecture: 6min
Premium
Luc Mouthon, ex-commandant de la protection civile du district de Nyon, en prend pour son grade.

Il y a d’abord eu cet événement, en avril 2020. Des sirènes et des feux bleus enclenchés à la caserne de la protection civile du District de Nyon, à Prangins, pour «rendre hommage aux soignants qui luttent contre le coronavirus». Mais la soirée est arrosée d’alcool. La police intervient. Malaise. 

Malaise d’autant plus grand que les dysfonctionnements sont antérieurs, et généraux....

À lire aussi...

ServiceCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la régionCoronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la région

InquiétudeRecul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»Recul des effectifs à l’armée et à la protection civile jugé «dramatique»

MobilisationGollion: 350 membres de la protection civile à pied d’oeuvreGollion: 350 membres de la protection civile à pied d’oeuvre

District de NyonLa protection civile de Nyon pourra s’endetter pour trois millionsLa protection civile de Nyon pourra s’endetter pour trois millions

Top