20.09.2017, 00:01  

La star du fado à l’Usine à gaz

Abonnés
chargement
Cuca Roseta, une présence précieuse à Nyon.

 19.09.2017, 23:05   La star du fado à l’Usine à gaz

Par JFV

NYON La nouvelle étoile du fado, Cuca Roseta, envoûtera Rive vendredi.

Belle comme un cœur et séduisante par la sincérité expressive de sa voix qui fait d’elle la nouvelle étoile de l’univers du fado, Cuca Roseta (Maria Isabel Rebelo do Couto da Cruz Roseta, 36 ans) donnera une soirée exceptionnelle, samedi, sur la scène de l’Usine à gaz (20h30) en...

Belle comme un cœur et séduisante par la sincérité expressive de sa voix qui fait d’elle la nouvelle étoile de l’univers du fado, Cuca Roseta (Maria Isabel Rebelo do Couto da Cruz Roseta, 36 ans) donnera une soirée exceptionnelle, samedi, sur la scène de l’Usine à gaz (20h30) en compagnie de ses musiciens guitaristes.

La présence dans notre région de celle qui parcourt le monde et qui est accueillie triomphalement dans les prestigieux Colisées de Lisbonne ou de Porto est à mettre à l’actif de l’Association portugaise de Nyon (APN) et de son président Manuel Marques. «J’aime partager ma passion pour le fado en invitant des artistes de mon pays. Cette Musique traditionnelle du Portugal, constituée de chants populaires sur l’amour sentimental, les «saudades» nostalgiques ou les émotions multiples vécues au quotidien, touche l’âme et se transmet à l’auditeur. Cuca Roseta renouvelle le genre, l’allège, l’actualise et le métisse de différentes influences de musiques du monde, du Brésil au Cap-Vert.»

«Je suis née pour le fado»

Ceinture noire de taekwondo, passionnée de danse, de peinture et de psychologie, Cuca Roseta a découvert le fado à l’âge de 18 ans dans un club de Lisbonne, sa ville natale. Dès lors elle déclare sans hésitation: «Je suis née pour le fado, je veux chanter cette musique le reste de ma vie.» Son premier album sorti en 2011 lui rapporte deux Oscars et lance sa carrière.

Après le succès de «Raiz» («Racines», 2012) la fadista se met à composer la plupart de ses chansons. Son disque «Riû» (2015), résolument tourné vers le monde avec des influences de flamenco, de samba, de musique arabe et même de jazz, décroche le «platine». En inscrivant au concert des titres de son nouvel album 2017, elle démontrera que «la créativité et les rêves n’ont pas de limite». JFV

INFO +

Cuca Roseta à l’Usine à gaz

Samedi 23 septembre, 20h30

Petite restauration portugaise dès 19h

www.usineagaz.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top