La Ville de Nyon ne veut plus du carrousel à Rive

chargement

Décision Après un demi-siècle d'activité, le manège ne pourra pas s'installer à Rive cet été. Sa propriétaire est sous le choc: elle n'a pas de plan B.

Par ANTOINE GUENOT
  16.04.2014, 10:43
Le manège n'a pas fait l'unanimité au sein du jury chargé de statuer sur les projets d'animation. 
ARCHIVES LA COTE

aguenot@lacote.ch

C'est une nouvelle institution des rives nyonnaises qui disparaît. Mis en service de fin février à début novembre, le carrousel de Rive ne sera pas installé cette année. La Municipalité a refusé à sa propriétaire, Gabrielle Lachat, l'exploitation de la zone. Le manège était pourtant en place depuis plus d'un demi-siècle. Une simple autorisation de la Police du commerce avait toujours suffi à sa propriétaire pour exploiter les lieux. Alors, que s'est-il passé?

On le sait, la Ville a décidé de donner un grand coup de balai le long des rives du lac. Début février, elle avait évacué la Trinquette à Tonton, elle aussi installée depuis des lustres. Pour poursuivre ce réaménagement, la Municipalité a mis sur pied un jury (membres de différents services de la Ville, de l'Office du tourisme et de la Société des commerçants de Rive). Son objectif: statuer sur les projets d'animation des rives, dont le manège. Ce dernier n'a pas fait l'unanimité. Il sera remplacé par les attractions de l'entreprise "Pro Animations".

 

En mauvaise posture

 

" J'ai appris la nouvelle lundi, par courrier. Cela faisait 56 ans que nous étions là. Je suis sous le choc. J'ai désormais une épée de Damoclès sur la tête. " La décision aura en effet de lourdes conséquences sur les finances de la propriétaire. Pour vivre, Gabrielle Lachat n'a que son manège et une petite rente de veuve. Son statut d'indépendante ne lui permet pas de toucher le chômage et elle n'a pas de plan B. " Maintenant, il est trop tard pour trouver un autre emplacement pour l'été ", déplore-t-elle.

La foraine avait pourtant tenté d'anticiper le pire, suite l'arrivée de la patinoire sur les lieux. " En 2012, les autorités m'ont demandé de raccourcir ma saison d'exploitation pour pouvoir installer la patinoire. La Ville m'avait alors promis un autre terrain au bord du lac , raconte Gabrielle Lachat, au mois de septembre dernier, je leur ai envoyé un courrier allant dans ce sens. Mais on ne m'a jamais répondu. "

Pour l'heure, Gabrielle Lachat ne voit que deux solutions: faire recours auprès du Tribunal administratif ou demander l'aide sociale.

 

La Municipalité s'explique

 

La décision semble abrupte. Ses conséquences désastreuses pour Gabrielle Lachat. La Municipalité a-t-elle bien communiqué autour de ce nouveau procédé de sélection? Et, surtout, l'a-t-elle fait assez tôt? Pour le municipal Olivier Mayor, aucune erreur n'a été commise. " Madame Lachat était au courant depuis longtemps. Tous les exploitants ont été avertis du nouveau procédé au mois d'avril2013 ", explique-t-il.

Si la Municipalité a décidé de remettre en question la "tradition", soit le manège et la Trinquette à Tonton, c'est qu'elle souhaite désormais plus de cohérence le long des rives. Un plan directeur d'aménagement des bords du lac devrait d'ailleurs voir le jour. " La beauté du site appartient à tout le monde. Il n'y a jamais eu de droit acquis pour exploiter ces lieux ", précise encore le municipal.

Reste que les délais imposés aux exploitants étaient courts. S'ils ont bien été informés de l'appel à candidature l'an dernier, la décision finale de la Municipalité n'est tombée que début avril. Après plus de 50 ans d'exploitation, il était difficile pour Gabrielle Lachat d'envisager que son carrousel serait délogé aussi rapidement et aussi facilement. Olivier Mayor assure que, pour la saison prochaine, l'appel à candidature se fera dès l'automne.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AccidentUn agriculteur héliporté après un accident de travail à BorexUn agriculteur héliporté après un accident de travail à Borex

PolitiqueVaud: au canton, comme dans les communes, trois mandats et puis s’en va?Vaud: au canton, comme dans les communes, trois mandats et puis s’en va?

Vaud: trois mandats et puis s’en va?

Limiter l’engagement politique à trois mandats successifs? L’idée fait son chemin, semble-t-il, et pourrait être...

  02.08.2021 18:00
Premium

FauneVaud: le canton veut tuer deux loups du MarchairuzVaud: le canton veut tuer deux loups du Marchairuz

NyonProcès antispéciste à Nyon: le Tribunal fédéral rejette le recours d’un manifestantProcès antispéciste à Nyon: le Tribunal fédéral rejette le recours d’un manifestant

CommerceFounex: cure de jouvence pour un pionnier des marchés fermiersFounex: cure de jouvence pour un pionnier des marchés fermiers

Top