Le Conseil communal de Nyon accorde 150 000 francs à la Municipalité pour aider NRTV

chargement

TELEVISION La Municipalité et le Conseil communal de Nyon sont prêts à investir 150 000 francs pour permettre le lancement d'un nouveau concept. Mais la partie n'est pas gagnée, car il faut maintenant trouver d'autres partenaires.

Par MCF
  07.08.2015, 15:21
Lundi soir, le Conseil communal a donné un signal fort.

Sigfredo Haro

Le Conseil communal a validé hier soir une demande de crédit de 150 000 francs pour participer à la bonne marche de NRTV jusqu’à la fin de l’année, par  48 voix pour, 21 contre et 10 abstentions .Un soutien prévisible tant ce dossier a fait l'objet de discussions nourries en commission entre la Municipalité et des représentants de chacun des partis politiques. Des débats qui ont également été animés hier soir et qui ont montré qu'au sein d'une même formation politique, les avis pouvaient diverger.

Deux partenaires sur trois n'ont pas soutenu le sauvetage

La télé régionale revient de loin. Pour rappel, le sauvetage de NRTV reposait sur trois partenaires: le premier a voté contre. Le mercredi 1er avril, le Conseil intercommunal du Conseil régional avait refusé de financer la poursuite de l’activité de la chaîne régionale. Les 11 voix de la Municipalité de Nyon qui auraient pu faire la différence n’avaient pas été prises en compte, la procuration de celle-ci ayant été jugée irrecevable. Le deuxième, la Municipalité de Gland, a décidé de retirer ce même préavis le vendredi 3 avril parce qu'elle le considérait caduc.

Montant revu à la baisse

Restait la Ville de Nyon. L’Exécutif a voulu proposer un plan B, en attendant de trouver des partenaires pour assurer la continuité de la chaîne en 2016. Dans un premier temps, il demandait une enveloppe budgétaire de 250 000 francs. Un montant jugé trop élevé par les élus qui ont examiné ce dossier en commission. Suite à leurs observations, l'assemblée délibérante a estimé qu’une somme de 150 000 francs serait raisonnable, charge à la Municipalité de trouver les 100 000 francs restants auprès de partenaires publics ou privés. "Ce vote positif veut dire que NRTV a une chance de vivre.Notre but est de prolonger un sursis avec un réel espoir d'amener un nouveau projet", a déclaré Daniel Rossellat.

Plus de détails dans nos éditions payantes de mercredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

GillyGilly: une vendange comme les autres pour le «meilleur vin vaudois»Gilly: une vendange comme les autres pour le «meilleur vin vaudois»

RestaurantTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idéesTerrasses et pass Covid: attention aux fausses (très) bonnes idées

Finances communalesLes impôts augmenteront à DullyLes impôts augmenteront à Dully

Finances communalesPerroy fait recours contre la facture socialePerroy fait recours contre la facture sociale

FinancesPrangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!Prangins: débat sur le taux d’imposition jusqu’au bout de la nuit ou presque!

Top