Le fumier nous éclaire et nous chauffe

chargement

SAINT-GEORGE Philippe Germain met à l’enquête une installation de biogaz agricole qui produirait électricité et chaleur.

  19.01.2017, 23:35
Lecture: 4min
Premium
L’installation de biogaz, d’une capacité de 8600 tonnes par an, est prévue d’être aménagée à côté de l’exploitation, sur sa partie est.

Jocelyne Laurent

jocelyne.laurent@lacote.ch

L’avenir de la planète et celui des jeunes générations d’agriculteurs lui tient à cœur. Philippe Germain, agriculteur à Saint-George et député PLR au Grand Conseil, soumet à enquête publique une installation agricole de biogaz sur son domaine, situé entre Saint-George et Longirod. Elle valorisera les engrais de ferme (doux euphémisme pour évoquer le fumier bovin et de...

À lire aussi...

ExpositionArt-Gland propose une rétrospective de son regretté cofondateurArt-Gland propose une rétrospective de son regretté cofondateur

ConstructionLe chantier "top secret" de La Dôle entre en hibernationLe chantier "top secret" de La Dôle entre en hibernation

JusticeChâteau d’Allaman: probable procès en seconde instanceChâteau d’Allaman: probable procès en seconde instance

ArchivesNyon: il gère la mémoire de près d’un tiers des communes vaudoisesNyon: il gère la mémoire de près d’un tiers des communes vaudoises

BoisGland noue une alliance tout bénéf' pour ses forêtsGland noue une alliance tout bénéf' pour ses forêts

Top