Le gel provoque des nuits blanches pour les arboriculteurs de La Côte

chargement

Fruits en danger Les producteurs de fruits – particulièrement les cerises, les pêches, les abricots et les kiwis – ont l’œil rivé sur les thermomètres. Ils luttent avec diverses techniques contre les températures négatives qui risquent de mettre à mal les futures cueillettes.

 07.04.2021, 18:00
Lecture: 7min
Premium
Des dizaines de grosses bougies ont brûlé dans les vergers du domaine de Trembley à Commugny la nuit dernière, afin d'atténuer les dangers liés au gel sur des fruits à l'état embryonnaire.

Nos nuits sont très fraîches et paradoxalement elles provoquent un coup de chaud chez bon nombre d’arboriculteurs de notre région. Comme cela a été le cas lors des quatre derniers printemps, les producteurs de fruits – principalement les fruits à noyaux comme les pêches, les abricots et les cerises entre autres – engagent une lutte acharnée contre le gel pour essayer de sauver leurs prochaines cueillettes.

À lire aussi...

ArboricultureIls allument des centaines de bougies pour sauver leurs arbres du gelIls allument des centaines de bougies pour sauver leurs arbres du gel

FruitsUne chaude nuit pour les arboriculteurs, mobilisés face au gelUne chaude nuit pour les arboriculteurs, mobilisés face au gel

AgricultureAgriculture: une assurance gel pour les fruits et les baies sera proposée dès 2018Agriculture: une assurance gel pour les fruits et les baies sera proposée dès 2018

RÉGIONAprès le gel du printemps, les vignobles de La Côte s’en sortent bienAprès le gel du printemps, les vignobles de La Côte s’en sortent bien

Top