12.12.2019, 09:37

Le grand jour pour le Léman Express

chargement
Le Léman Express est attendu par toute une région.

Mobilité C'est le grand jour pour le Léman Express. Le plus vaste réseau transfrontalier d'Europe est officiellement inauguré jeudi, trois jours avant son ouverture au public.

Trois cérémonies sont programmées jeudi, les premières dès 11h00 sur sol vaudois à Coppet et français à La Roche-Sur-Foron. Les invités et autorités se retrouveront ensuite à 14h00 à la gare de Genève-Eaux-Vives. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, la conseillère d'Etat vaudoise Nuria Gorrite et son homologue genevois Serge Dal Busco participeront notamment aux festivités.
 


Côté français, plusieurs personnalités politiques sont également attendues, mais pas la ministre des transports Elisabeth Borne. Celle-ci a annulé son déplacement alors que la France se trouve en plein conflit social.

Ces grèves pourraient d'ailleurs occasionner des accrocs pour le lancement du réseau sur la partie française, mais pas du côté suisse. "Les grèves ne menacent pas la mise en service du Léman Express", avait assuré en début de semaine son directeur Mario Werren, dans une interview à la RTS.

Chantier du siècle

Attendu de longue date, le Léman Express devra maintenant tenir les immenses promesses placées en lui, à savoir de révolutionner la mobilité de la région. Côté genevois, cinq stations nouvelles ou entièrement réhabilitées jalonnent la ligne.

Grâce au CEVA, chaînon ferroviaire manquant entre la Suisse et la France, un impressionnant réseau, composé de 230 kilomètres de lignes et 45 gares, peut être mis en service. Il permettra d'aller en train de Coppet à Annemasse, de Genève à Thonon-les-Bains, de Cluses à Meyrin.

En dates
1881: La France et la Suisse se mettent d'accord pour la réalisation d'une liaison ferroviaire entre Annemasse et Genève.
1888: Les trains commencent à circuler entre les Eaux-Vives et Annemasse. Il manque cependant la liaison jusqu'à la gare de Cornavin (CEVA).
1912: Une convention est signée entre la Confédération, les CFF, et le canton de Genève sur le financement du tronçon manquant.
Années 1940: Le tronçon entre Cornavin et La Praille est réalisé.
2001: Le projet d'achèvement de la liaison est relancé.
2002: Un protocole d'accord est signé entre le canton de Genève, la Confédération et les CFF.
2009: Le gouvernement genevois dépose un projet de loi pour la part cantonale du financement du CEVA. Consultés, les Genevois disent oui la même année.
2011: Le Tribunal administratif fédéral rejettent les recours empêchant la réalisation du CEVA. Dans la foulée, le Tribunal fédéral autorise le démarrage des travaux.
15 novembre 2011: Premier coup de pioche.
Octobre 2015: Le tunnel de Pinchat est percé.
Septembre 2016: Les tranchées couvertes suisse et française font leur jonction à la hauteur de la rivière du Foron.
Juin 2017: Le tunnel de Champel est percé.
Septembre 2018: Jonction des rails au niveau du Foron.
15 décembre 2019: Mise en service du Léman Express.
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MobilitéUnireso: Terre Sainte n’obtiendra rien de plus du CantonUnireso: Terre Sainte n’obtiendra rien de plus du Canton

MobilitéLéman Express: les nouveaux tarifs lèsent-ils la Terre Sainte?Léman Express: les nouveaux tarifs lèsent-ils la Terre Sainte?

MobilitéLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abosLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abos

GenèveLéman Express: un scénario catastrophe pour tester l'efficacité des secoursLéman Express: un scénario catastrophe pour tester l'efficacité des secours

Top