16.05.2017, 16:59

Le projet d'école au Muids revu à la baisse

chargement
1/2  

Arzier - Le Muids L'évaluation du coût initial du projet de construction d'une nouvelle école au Muids a mal été chiffrée par la société indépendante mandatée. Conséquence: le bureau Bonnard et Woeffray, lauréat du concours, a du revoir sa copie afin de diminuer les coûts.

Le Municipal en charge de la réalisation des travaux de la future école au Muids a renvoyé sa copie aux architectes choisis après concours, le bureau Bonnard et Woeffray, à Monthey. La société indépendante chargée d'évaluer tous les projets finalistes a mal compté les coûts de terrassement, d'où un dépassement de quelque 3 millions de francs. 

Les architectes ont revu leur copie, et en coupant un peu ici et là, réussi à proposer un projet qui tienne la route, dans le respect du projet initial, tout en étant dans les limites du budget prévu, soit quelque 32 millions de francs. 

Découvrez dans nos éditions payantes de mercredi les changements apportés à cette future école.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique pour sourireLe sourire de Jean-Robert Probst: le festival aura lieuLe sourire de Jean-Robert Probst: le festival aura lieu

FAIT DIVERSGland: un box prend feu dans un parking souterrainGland: un box prend feu dans un parking souterrain

CoronavirusLéman Express: reprise du trafic entre la France et la SuisseLéman Express: reprise du trafic entre la France et la Suisse

AnimauxLes bêtes n’ont jamais eu autant d’anges gardiensLes bêtes n’ont jamais eu autant d’anges gardiens

LittératureBogis-Bossey: autoédité, son polar cartonneBogis-Bossey: autoédité, son polar cartonne

Top