Le syndic de La Rippe est décédé la nuit dernière

chargement

Carnet noir Ancien député libéral au Grand Conseil, le patron de la scierie de La Rippe s'est éteint subitement dans la nuit de dimanche à lundi.

Par DS/DSZ
  29.10.2012, 18:54
La Rippe est orpheline de son syndic, Philippe Pareaz, décédé subitement dans la nuit de dimanche à lundi.

La nouvelle est tombée, brutale: Philippe Paréaz, syndic de La Rippe, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Il aurait eu 60 ans le 4 janvier prochain. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la région. Il faut dire que l’homme y a été particulièrement actif, et ce depuis de nombreuses années.

Un dernier hommage lui sera rendu jeudi à 14 heures au temple de Crassier. Son âme planera probablement sur le Conseil régional, car c’est ce soir là que le volumineux dossier du plan d’investissement régional, qu’il a mené de bout en bout, sera adopté ou pas, par le Conseil régional.

Trente ans de politique

Ce passionné de politique était un militant actif au sein du parti libéral vaudois. "Philippe Paréaz était un militant très actif, apprécié pour ses rapports humains. Personnalité très attachante, il était très proche des PME, qu’il défendait avec beaucoup de conviction", relève Catherine Labouchère, présidente du PLR Les Libéraux Vaud.

Philippe Paréaz a démarré sa carrière politique au sein de sa commune en assumant la présidence du conseil général de 1981 à 1990. Puis il a été élu municipal de 1995 à 2006, en assumant parallèlement la charge de député au Grand Conseil de 1998 à 2006. Il a alors mis de côté le Grand Conseil pour se consacrer à sa commune, dont il a assuré la syndicature de 2006 à ce jour. L’ensemble de la Municipalité est sous le choc. Le Conseil communal, prévu ce mercredi, est reporté.

Philippe Paréaz aimait beaucoup sa région, sa terre. Il aimait la vie, faisait du sport, partageait volontiers un verre avec ses interlocuteurs... Il n’aurait manqué pour rien au monde le traditionnel rallye des syndics dans le cadre des girons de jeunesses. Il a bataillé, des années durant, le plan partiel d’affectation de la Dôle qui a permis la réalisation du télésiège. Il a aussi défendu avec succès la création de la piscine intercommunale de Chéserex, et a beaucoup oeuvré également pour l’association intercommunale Asse-Boiron.

Réactions et hommages dans notre édition papier de mardi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JusticeChâteau d’Allaman: probable procès en seconde instanceChâteau d’Allaman: probable procès en seconde instance

ArchivesNyon: il gère la mémoire de près d’un tiers des communes vaudoisesNyon: il gère la mémoire de près d’un tiers des communes vaudoises

BoisGland noue une alliance tout bénéf' pour ses forêtsGland noue une alliance tout bénéf' pour ses forêts

PhotographieNyon: les rêveries florales de Katharina von Flotow éclosent au châteauNyon: les rêveries florales de Katharina von Flotow éclosent au château

SORTIRConcerts, théâtre, expo: nos 5 idées de sorties pour la fin de semaineConcerts, théâtre, expo: nos 5 idées de sorties pour la fin de semaine

Nos 5 sorties de la semaine

Deux concerts romantiques, une pièce de théâtre, une expo d’art, un salon du livre: voici nos suggestions. De quoi se...

  20.10.2021 11:00
Premium

Top