23.06.2020, 18:30
Lecture: 2min

Le temple de Crassier a enfin retrouvé un propriétaire

Premium
chargement
Le temple de Crassier n'appartenait à personne depuis la disparition de la paroisse de Crassier en 2000. Elle est désormais la copropriété de quatre communes.

Cession L’édifice religieux appartenait à une paroisse… qui n’existait plus. Il a été cédé gratuitement à quatre communes qui s’en partagent désormais la propriété et non plus seulement les coûts d’entretien.

«Le notaire a été un peu dans l’embarras au moment de rédiger la convention de cession de ce bien immobilier de la part d’un propriétaire qui n’existait juridiquement plus», relate Jean-Luc Vuagniaux, syndic de Borex, l’une des quatre communes (avec Arnex-sur-Nyon, Crassier et La Rippe) désormais copropriétaires du temple de Crassier. La signature de ce document officiel, il y a peu, met fin à une particularité historique.

En mains d’une paroisse...

À lire aussi...

CRASSIERLe temple de Crassier cherche un propriétaireLe temple de Crassier cherche un propriétaire

JeuPour un escape game, ils se sont laissé enfermer dans le temple de CrassierPour un escape game, ils se sont laissé enfermer dans le temple de Crassier

Crassier/BorexCrassier et Borex cherchent la paix autour des mortsCrassier et Borex cherchent la paix autour des morts

Ping-pong politique autour des tombes

Deux modifications minimes du règlement du cimetière commun, acceptées dans un village et pas dans l’autre, conduisent...

  04.10.2019 12:40
Premium

CirculationCrassier pourra enfin limiter sa rue de la Tour à 30 km/hCrassier pourra enfin limiter sa rue de la Tour à 30 km/h

ConstructionDes commerces pour redonner vie à CrassierDes commerces pour redonner vie à Crassier

Top