12.08.2019, 05:00

Le tribunal a refusé de classer sans suite la pollution de l’Asse

Premium
chargement
Le 29 novembre 2018, 249 géniteurs prêts à pondre, ainsi que 8800 truitelles avaient trouvé la mort dans les bassins de la pisciculture sur l’Asse.

Nyon Les pêcheurs en rivière ont contesté l’ordonnance de non-entrée en matière prononcée par la procureure au terme de l’enquête sur un déversement toxique dans le cours d’eau nyonnais en novembre 2018. La station d’épuration du chef-lieu est montrée du doigt.

La transparence n’est toujours pas de mise. Ni dans les flots de l’Asse – pas connue pour sa bonne forme d’un point de vue biologique –, ni dans la procédure qui a suivi la pollution survenue le 29 novembre 2018, en amont de la ville de Nyon.

A la suite de notre premier article révélant cette pollution le 17 janvier, Guy-Charles Monney, président de la Société vaudoise des pêcheurs en...

À lire aussi...

EnvironnementSecret d’Etat autour d’une pollution de la rivière l’AsseSecret d’Etat autour d’une pollution de la rivière l’Asse

NyonPrès de 660 litres de déchets retirés de l’Asse et du Boiron par les scoutsPrès de 660 litres de déchets retirés de l’Asse et du Boiron par les scouts

RIVIERESL'Asse joue sa starL'Asse joue sa star

SantéFrance voisine: les parents d’un bébé né avec un bras malformé portent plainte dans l’AinFrance voisine: les parents d’un bébé né avec un bras malformé portent plainte dans l’Ain

Top