12.09.2019, 18:00
Lecture: 7min

Léon Missile, l’art de la frappe furtive

Premium
chargement
Le peintre clandestin travaille depuis 2010 sous le nom de Léon Missile. Toujours sous couvert d'anonymat.

CULTURE Il y a un peu plus de deux semaines, le peintre lausannois anonyme avait collé ses dessins sur des panneaux d’affichage à Nyon. Il n’exclut pas de sévir une nouvelle fois dans la région.

C’était il y a un peu plus de deux semaines, à Nyon. Une série de dessins anonymes, tracés à l’encre de Chine et colorés au brou de noix, faisaient leur apparition sur les panneaux d’affichage public de la Ville, recouvrant du même coup les annonces de certaines institutions. Après quelques recherches, l’on parvenait à identifier l’artiste, du moins son pseudonyme: Léon...

À lire aussi...

FAIT DIVERSNyon, cible d’un mystérieux artisteNyon, cible d’un mystérieux artiste

Nyon, cible d’un mystérieux artiste

Depuis une semaine, des dessins sauvages recouvrent les panneaux d’affichage de la Ville de Nyon. Ils sont le fait du...

  29.08.2019 17:37
Premium

Top