15.05.2020, 17:00
Lecture: 7min

Les chœurs explorent plusieurs voies pour ne pas rester muets

Premium
chargement
Christine Mayencourt, directrice des choeurs Arpège et Amaryllis, en pleine "répétition" virtuelle avec ses choristes depuis son domicile. "Du point de vue humain et musical, c'est porteur", exprime-t-elle.

MUSIQUE Depuis deux mois, les choristes amateurs doivent péniblement renoncer à leur passe-temps favori. Et l’inverse est tout aussi vrai: les chanteurs manquent à leurs directeurs. Alors les astuces fleurissent pour maintenir le contact.

Privés de répétitions, les nombreux chœurs de la région attendent avec impatience le 8 juin. A cette date, les activités réunissant plus de cinq personnes seront tolérées, mais cet assouplissement prévu par les directives fédérales s’accompagne d’un flou. Le maintien des distances, la désinfection des locaux de répétitions s’annoncent en effet compliquées à garantir. L’incertitude règne également quant au maintien des concerts agendés à l’automne.

Comment choristes et directeurs de chœurs vivent-ils ces restrictions et ces doutes? «L’ampleur de la pandémie est telle que les...

À lire aussi...

Développement durableNyon: la récup' bientôt possible à la déchetterie?Nyon: la récup' bientôt possible à la déchetterie?

Nyon: un Repair Café à la déchetterie?

A l’initiative de deux conseillers communaux, la Ville de Nyon propose de développer un véritable système de...

  26.01.2021 05:00
Premium

MobilitéNyon et Prangins veulent faire avancer la passerelle piétonne à grands pasNyon et Prangins veulent faire avancer la passerelle piétonne à grands pas

MOBILITENyon veut améliorer son réseau de bus urbainsNyon veut améliorer son réseau de bus urbains

Opération spécialePersonnalité La Côte 2020: déjà 1600 votes, mais pas de fêtePersonnalité La Côte 2020: déjà 1600 votes, mais pas de fête

ConflitGland: les assistants de sécurité publique licenciés actionnent la justiceGland: les assistants de sécurité publique licenciés actionnent la justice

Top