24.05.2018, 14:30

Les fresques de la paix de l'Etablissement Elisabeth de Portes ont été inaugurées

chargement
1/14  

Asse et Boiron Sous la houlette de l'artiste français Jaidess Nouss, un millier d'élèves des cinq écoles de l'Etablissement Elisabeth de Portes ont participé à la création collective de fresques de la paix. Les cinq œuvres ont été inaugurées mercredi à Gingins.

Autorités communales de la région, parents, enseignants et enfants se sont rendus en nombre à la salle communale de Gingins mercredi en fin d'après-midi. C'est dans ce village qui accueille la plus petite des cinq écoles du groupement que l'Etablissement Elisabeth de Portes (ESEP) a choisi d'inaugurer ses cinq fresques de la paix, réalisées collectivement l'automne dernier par plus de 1000 élèves et finalisées ensuite dans les ateliers de la région parisienne de l'artiste Jaidess Nouss.

Cette assistance a pu découvrir, avec pour certains un relatif scepticisme, l'œuvre ginginoise "en vrai" et les quatre autres tableaux en images projetées. "Il s'agit d'œuvres abstraites, révélant ainsi davantage l'intelligence collective", commente l'artiste qui a conduit l'entier du processus.

Plus de 1000 élèves dans les 5 écoles de l'ESEP

L'automne dernier, au cours de deux périodes d'enseignement par classe, il a partagé son énergie positive avec l'ensemble des élèves scolarisés dans le périmètre du groupement scolaire qui réunit les neuf communes d'Asse et Boiron.

Jaidess Nouss a invité les enfants et adolescents à reproduire leur silhouette sur la toile, puis à y inscrire des messages personnels évoquant le "vivre-ensemble". Ensuite, il y a ajouté sa touche personnelle en atelier, au risque de couvrir copieusement l'intervention des élèves.

Un acte symbolique

Peu importe le résultat, c'est le chemin qui comptait. "Ces fresques sont l'acte symbolique qui incarne l'ensemble des démarches entreprises pour favoriser un climat scolaire de qualité, exempt de violences et de discrimination", a annoncé le directeur de l'ESEP, Philippe Ducommun-dit-Boudry.

Chacune des écoles (Gingins, Chéserex, Eysins, La Rippe et Borex-Crassier) exhibe désormais fièrement ces explosions de couleurs "Nous espérons que cette expérience tant graphique que civique restera dans vos mémoires", a déclaré Didier Zumbach, municipal d'Arnex-sur-Nyon et président de l'AEE, Association Ecole et enfance qui gère le scolaire et le parascolaire dans la région d'Asse et Boiron.

En savoir plus : Le site web de l'Etablissement Elisabeth de Portes


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ÉducationDes fresques collectives d'élèves pour apaiser le climat scolaireDes fresques collectives d'élèves pour apaiser le climat scolaire

pédagogieBorex-Crassier: une manifestation didactique pour apprendre à déjouer les dangers d'InternetBorex-Crassier: une manifestation didactique pour apprendre à déjouer les dangers d'Internet

EcolePhilippe Ducommun à la tête du collège Elisabeth de PortesPhilippe Ducommun à la tête du collège Elisabeth de Portes

Top