16.07.2018, 16:05

Comme les Jaggi à Coinsins, nombreux sont les agriculteurs vaudois à se convertir au bio

Premium
chargement
1/3  

Agriculture Les producteurs bio vaudois ont doublé en cinq ans. Les primes de reconversion proposées ainsi que la demande des consommateurs expliquent ce "boom". A Coinsins, les Jaggi ont opté pour ce mode de fonctionnement: désormais, ils transforment et vendent toute leur production bio.

En cinq ans, les producteurs membres de Bio Vaud ont doublé pour être aujourd’hui environ 250, dont plus de 25 établis sur La Côte. Pascal Olivier, fils d’agriculteur-viticulteur à Eysins, s’occupe de l’antenne romande de Bio Suisse. Selon lui, cet effet de rattrapage a été «notamment favorisé par la prime à la reconversion proposée par le service de l’agriculture et de la viticulture», ainsi que par l’augmentation constante de la demande des consommateurs pour les...

À lire aussi...

Notre terreCes agriculteurs remuent ciel et terre pour prendre soin de leurs solsCes agriculteurs remuent ciel et terre pour prendre soin de leurs sols

ClimatComment limiter sa consommation de viande sans bouder les éleveursComment limiter sa consommation de viande sans bouder les éleveurs

En villeGland a trouvé un moyen pour faire bouger ses jeunesGland a trouvé un moyen pour faire bouger ses jeunes

Action socialeAu décès de sa mère, cette Morgienne a reçu une aide bienvenueAu décès de sa mère, cette Morgienne a reçu une aide bienvenue

Question de droitAccident en vacances: l'agence de voyage est-elle responsable?Accident en vacances: l'agence de voyage est-elle responsable?

Top