28.10.2019, 05:00
Lecture: 7min

Les renards, quand ils arrivent en ville

Premium
chargement
Une des quatre pensionnaires de La Garenne n'est pas farouche et ne fuit pas la compagnie des humains.

Faune Dans les villages ou en ville, il est de moins en moins rare de croiser le chemin d’un renard. Le goupil doit pourtant être tenu éloigné des humains.

«Un phénomène extraordinaire a paru au pied du Jura. Des troupes de renards enragés désolent tous les villages entre l’Isle et Gimel, attaquant indistinctement les hommes et les animaux»: voilà ce que les lecteurs du «Journal de Lausanne» pouvaient lire le 13 décembre 1803. Des renards qui s’aventurent sur le territoire des homo sapiens, ce n’est évidemment pas nouveau, mais avec les années, le goupil semble prendre goût à la vie en zone urbaine ou périurbaine.

Dernièrement,...

À lire aussi...

EXPLOITDéfi Parkinson: Yves Auberson a bouclé son incroyable péripleDéfi Parkinson: Yves Auberson a bouclé son incroyable périple

PolitiqueBursinel ne veut pas du financement solidaire de Région de NyonBursinel ne veut pas du financement solidaire de Région de Nyon

FinancesFinances: Région de Nyon va devoir se serrer la ceintureFinances: Région de Nyon va devoir se serrer la ceinture

SORTIRCinq bonnes raisons de sortir ce week-endCinq bonnes raisons de sortir ce week-end

CultureL’univers déjanté de la famille Addams revu par des jeunes de NyonL’univers déjanté de la famille Addams revu par des jeunes de Nyon

Top