28.11.2019, 20:00
Lecture: 4min

Les violences conjugales, des cas complexes pour la police

Premium
chargement
L'annonce de violences conjugales est toujours une urgence pour la police. Dans le garage de Police Région Morges, l'adjudant Loïc Epitaux-Fallot et Virginie Bugnard, apointée, rejoignent leur véhicule.

Violences conjugales [2/2] Intervenir dans un couple représente toujours une opération complexe pour la police.

Pour la police, les cas de violences conjugales relèvent du casse-tête. «C’est un travail d’investigation extrêmement difficile à mener auquel nous accordons beaucoup de temps et d’agents», constate l’adjudant Loïc Epitaux-Fallot de la Police Région Morges. Ce que confirme le commandant Olivier Rochat de la Police Nyon Région. 

La présence de policières est souvent requise dans ces interventions délicates et parfois dangereuses. Le processus d’intervention spécifique ne laisse aucune place à...

À lire aussi...

Violences conjugales [1/2]Violences conjugales: «Il me traitait de merde. Et j'y ai cru»Violences conjugales: «Il me traitait de merde. Et j'y ai cru»

«Il me traitait de merde. Et j'y ai cru»

Le 25 novembre était la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Quitter cet enfer n’est pas...

  28.11.2019 18:00
Premium

Top