27.03.2018, 08:18

Une manifestation antispéciste a bloqué Aubonne

chargement
1/13  

 27.03.2018, 08:18 Une manifestation antispéciste a bloqué Aubonne

Action Une manifestation antispéciste emmenée par la militante Virginia Markus a eu lieu mardi à l'aube à Aubonne. La circulation a pu être rétablie à 9h00.

Une quarantaine de manifestants antispécistes se sont réunis mardi à l'aube à Aubonne pour protester contre le projet d'abattoir prévu dans la commune. Le mouvement a débuté à 5h du matin, heure à laquelle les animaux commencent à être abattus.

Les manifestants ont bloqué les routes d'accès à la localité, empêchant ainsi les véhicules en provenance de Lavigny d'accéder au bourg par le Vallon de l'Aubonne.

Du son et des images choc

Sur place, les manifestants ont déroulé des banderoles avec différents messages en anglais. Des images d'abattoirs suisses ont été projetées avec le son à plein régime pour "réveiller les consciences citoyennes", indique Virginia Markus dans un communiqué.

Plusieurs habitants du bourg ont été réveillés par le bruit: "On a vu depuis notre fenêtre, ils étaient assis au milieu de la route, réagit Sonja Stalder, qui vit au-dessus de la boulangerie. Il y avait de forts bruits d’abattoir tout le long, ça résonnait vraiment, je me demandais si les policiers allaient les éteindre."

Certains ont même pensé qu'il s'agissait d'un accident: "Je suis passé par là à 6h30, j'ai entendu comme des cris et j'ai vu ces gens couchés sur la chaussée, j'ai cru qu'il y avait eu quelque chose de grave avec un bus scolaire", a témoigné un habitant du village, ayant souhaité conserver son anonymat. 

Rapidement sur les lieux, la gendarmerie a sécurisé la  zone. Les policiers ont pu dégager le périmètre et rétablir la circulation peu après 9h00: "Les discussions ont pris du temps mais se sont déroulées de façon pacifiste", a déclaré Arnold Poot, de la division prévention et communication à la Police cantonale vaudoise. 

Action à Rolle

Plusieurs associations suisses et françaises étaient également représentées.

Quelques heures auparavant, l’Association 269 Libération Animale a empêché l'abattage de 18 cabris qui se trouvaient dans la bouverie de l’abattoir de Rolle, précise encore la militante antispéciste dans son communiqué. 

Une plainte a été déposée par l'abattoir de Rolle pour vol de bétail. La gendarmerie précise qu’une enquête a été ouverte .


À lire aussi...

ProjetAubonne: le futur abattoir dans le viseur des antispécistesAubonne: le futur abattoir dans le viseur des antispécistes

Top