20.12.2018, 08:48
Lecture: 10min

Pierre Krähenbühl, de Duillier à l'enfer de Gaza

Premium
chargement
1/2  

RÉFUGIÉS Nous avons suivi le Vaudois Pierre Krähenbühl lors de sa dernière visite pour sauver les infrastructures de secours dans la bande de Gaza.

Arrivé de Jérusalem le matin tôt, il était attendu comme le Messie. Les premiers effets de sa présence n’ont pas tardé à se faire sentir, en ce lundi de décembre, dans la clinique de Bureij, au milieu d’un camp de réfugiés palestiniens planté dans la bande de Gaza. «Maintenant que vous êtes là, ma pression est redescendue», s’épanche le diabétique Ahmed, assis dans la salle des maladies chroniques.

Né à Prangins et habitant de Duillier, Pierre Krähenbühl n’a pas de...

À lire aussi...

JusticeTribunal: la prison pour avoir agressé gratuitement une connaissanceTribunal: la prison pour avoir agressé gratuitement une connaissance

JusticeTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gondsTribunal: un voisin trop agressif paie cher pour être sorti de ses gonds

COMMERCENyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolutionNyon: la SIC se réunit après avoir frôlé la dissolution

PolitiqueAccord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»Accord sur la facture sociale: «déclaration de paix ou armistice?»

PolitiqueSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armesSoutien à l’initiative et pression sur le parlement, l’AdCV fourbit ses armes

Top