Morges: le chauffard n’aurait «jamais dû prendre la route ce jour-là»

chargement

Tribunal Ivre, il avait percuté une piétonne à Morges avant de prendre la fuite et d’aller tranquillement se coucher. La victime était décédée. Le chauffard pourrait échapper à la prison.

 04.02.2020, 17:00
Lecture: 5min
Premium
Le tragique accident a eu lieu de nuit à Morges, à l'avenue de Lonay, sur une route rectiligne qui était alors bien éclairée.

Quel est le prix d’une vie? Délicate et grave question à laquelle la procureure Laurence Boillat a apporté un élément de réponse ce mardi face au Tribunal correctionnel de l’arrondissement de La Côte, à Nyon. «Une peine n’équivaut pas au prix d’une vie», a-t-elle affirmé. Car la représentante du Ministère public n’a requis qu’une peine pécuniaire de 360 jours-amende à 80 francs le jour avec sursis pendant deux ans, ainsi qu’une amende de 2000 francs à l’encontre d’un chauffard jugé pour homicide par...

À lire aussi...

DrameMorges: la piétonne renversée vendredi dernier par un automobiliste est décédéeMorges: la piétonne renversée vendredi dernier par un automobiliste est décédée

ChauffardMorges: le chauffard qui a percuté une piétonne vendredi soir a été interpellé samediMorges: le chauffard qui a percuté une piétonne vendredi soir a été interpellé samedi

Top